Quitter la lecture facile
Le-cerveau-humain-simule-sur-ordinateur

Le cerveau humain simulé sur ordinateur

Posté le par La rédaction

Décryptage

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/thematique/informatique-et-numerique/

Douze centres de recherche européens s'unissent pour l'ambitieux « Human brain project », un projet commun permettant d’œuvrer à la modélisation du cerveau humain.

Modéliser le cerveau humain et créer les moyens techniques nécessaires pour y parvenir : tel est l’objectif du « Human Brain Project » (HBP), une collaboration impliquant 12 centres de recherche européens spécialisés dans les neurosciences, la physique, les mathématiques, l’informatique et l’ethique. Y figurent notamment l’Université d’Heidelberg (Bade-Wurtemberg), l’Université technique de Munich (Bavière), le centre de recherche de Jülich (Rhénanie du Nord-Westphalie), ainsi que l’unité de recherche de neuro-imagerie cognitive du CEA-Inserm.

Ce projet constitue une étape cruciale dans la compréhension du cerveau humain, et pourrait conduire à des avancées tant dans le domaine de la santé que dans celui des TIC.

En effet, si le cerveau humain peut être comparé à un ordinateur surpuissant, autodidacte, capable de se reconfigurer en temps réel selon les expériences vécues, d’optimiser son utilisation énergétique et de se régénérer, comprendre le fonctionnement cérébral et être capable de le simuler constituerait une avancée déterminante tant dans le domaine des neurosciences que dans celui du traitement de l’information. C’est bien l’enjeu du « Human Brain Project » (HBP), qui vise à simuler informatiquement les processus mis en oeuvre par le cerveau, et réitère l’enjeu stratégique des supercalculateurs pour la recherche sur les systèmes complexes.

En effet, avec les ordinateurs des années 1990, rappelle Henry Markram (coordinateur du projet), il fallait la puissance d’un processeur de PC pour simuler l’activité d’un seul neurone. Actuellement, explique-t-il, l’équipe dispose de l’équivalent de 16 000 processeurs et parvient à simuler 360 000 neurones (utilisant le supercalculateur IBM Blue Gene). Or, on estime que le cerveau humain en contient cent milliards, ce qui laisse imaginer la puissance informatique colossale qu’il faudrait développer pour une simulation complète.

Selon les estimations récentes, il faudrait ainsi 1 000 petaflops pour simuler le cerveau (1018 flops, soit 1 exaflops), alors que le champion du monde actuel (le supercalculateur chinois Tianhe-1A) en est à 2,7 et que la prochaine version de l’IBM Blue Gene n’en atteindra que 10. L’équipe du HBP a donc besoin de temps mais aussi de moyens pour réaliser son projet. L’Union européenne l’a d’ailleurs sélectionné parmi les cinq derniers projets éligibles à une dotation exceptionnelle pouvant atteindre 1 milliard d’euros sur 10 ans. Le projet pourra quant à lui aboutir d’ici 2023.

http://www.bulletins-electroniques.com/

 

Déjà publié :

IBM fait un pas de plus vers le cerveau virtuel

Contrôler un ordinateur par la pensée

OpenVibe, un logiciel français pour agir par la pensée

 

 

Posté le par La rédaction

Imprimer l'article Commenter cet article Partager l'article par email

Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.