Logo ETI Quitter la lecture facile
Le-classement-des-ecoles-specialisees-secteur-par-secteur

Décryptage

Le classement des écoles spécialisées, secteur par secteur

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Les écoles d'ingénieurs spécialisées proposent des formations plus pointues et spécifiques que les écoles généralistes. Voici le classement de ces écoles, secteur par secteur.

Les écoles d’ingénieurs spécialisées attirent de plus en plus d’étudiants. Leur développement correspond à l’évolution de certains secteurs d’activité de l’ingénierie, où les formations spécialisées sont reconnues par les employeurs. Ces secteurs peuvent être listés aux nombre de cinq : 

  • Informatique – Electronique – Télécoms

  • Systèmes industriels  – matériaux – Transports

  • Bâtiments – travaux publics

  • Physique- Chimie – Biologie

  • Agronomie – Horticulture – Environnement

Acteur phare de la presse à destination des jeunes diplômés, le magazine l’Etudiant a classé les meilleurs écoles dans chacun de ces domaines. 

Secteur « Informatique – Electronique – Télécoms »

Secteur en fort développement depuis des années, la filière recherche des profils très spécialisés, mais aussi généralistes. Phénomène observé dans toutes les entreprises, l’omniprésence actuelle des systèmes d’information, et les possibilités, informatiques, d’adapter des outils de manière très précise pour ne pas dire totalement personnalisée aux besoins a créé un dynamisme certain. Le secteur a aussi servi de « refuge » aux jeunes ingénieurs diplômés ces dernières années, et qui, crise oblige, n’ont pas trouvé de postes dans la recherche ou dans des domaines plus pointus.

Quoi qu’il en soit, les étudiants se tournent de plus en plus vers ces domaines d’apprentissage. Le phénomène n’est pas nouveau, mais il perdure.

Classement

Etablissement

1

ENST Telecom – Paris

2

Grenoble INP – ENSIMAG (ex-ENSIMAG+Telecom INP)

3

ENST Télécom Bretagne – Brest-Rennes

4

Télécom INT – Evry

5

ENSIIE – Évry

6

ENSEIRB – Bordeaux

7

ENSEA – Cergy-Pontoise

8

ESIGETEL – Fontainebleau

9

ISIMA – Clermont-Ferrand

10

ENSAI – Rennes

 

 

Secteur « Systèmes industriels  – matériaux – Transports » 

Les évolutions que l’on observe depuis quelques années, dans les secteurs des matériaux et des transports par exemple, expliquent le besoin d’un enseignement spécialisé. Au niveau des matériaux, la recherche n’a jamais été aussi haletante. Aussi, les nouveaux impératifs en termes d’économies d’énergies, de durabilité, recoupent les trois thématiques évoquées. 

Classement

Etablissement

1

ISAE (ex-SUPAERO+ENSICA) – Toulouse

2

ENSAM

3

ENAC – Toulouse

4

ENSMM – Besançon

5

ENSMA – Poitiers

6

Grenoble INP – Génie Industriel (ex-ENSGI+ENSHMG)

7

SupOptique – Palaiseau

8

ENSEM INP Lorraine – Nancy

9

SUPMECA – Saint-Ouen

10

Grenoble INP – Pagora (ex-EFPG)

 

Secteur « Bâtiments – travaux publics »

Il existe beaucoup d’écoles d’ingénieurs généralistes proposant des spécialisation dans le secteur des BTP. Les écoles spécialisées sont moins nombreuses. Attention, les concours d’entrée dans ces écoles sont draconiens.

Classement

Etablissement

1

ESTP – Paris

2

EIVP – Paris

 

Secteur « Physique- Chimie – Biologie »

La CGE (Conférence des grandes écoles) a réalisé une étude en 2009 sur les spécialisations des ingénieurs. Selon cette enquête, le secteur de la chimie, en particulier, illustre une tendance des étudiants à so’rienter vers l’obtention d’un double diplôme. Pour répondre à de nouveaux enjeux, et notament celui de la coopération internationale, les écoles s’ouvrent aux partenariats. Par exemple, l’ENSCM Montpelier (septième de ce classement) présente des accords de coopération avec dix pays représentant 19 établissements.

Classement

Etablissement

1

ESPCI – Paris

2

ENSCP – Chimie Paris

3

ECPM – Strasbourg

4

ENSIC INP Lorraine – Nancy

5

ENSCR – Chimie Rennes

6

ENSIACET – INP Toulouse

7

ENSCM – Chimie Montpellier

8

ESBS – Strasbourg

9

ENSCL – Chimie Lille

10

ENSCPB – Bordeaux

Secteur « Agronomie – Horticulture – Environnement » 

De même que pour le secteur de la chimie, les secteurs agronomiques et de l’environnement connaissent une mutation vers l’iunternational importante. AgroParisTech, par exemple, s’est développé à l’international : 20 % d’étudiants étrangers, des partenariats stratégiques en Chine, en Amérique latine, en Australie… Enfin, AgroParisTech participe au consortium international Agronium.

Classement

Etablissement

1

AgroParisTech

2

Grenoble INP – ENSE³ (ex-ENSIEG+ENSHMG)

3

ENSAIA INP Lorraine – Nancy

4

Montpellier SupAgro

5

ENGEES – Strasbourg

6

INH-ENSHAP – Angers

7

ENESAD – Dijon

8

ESMISAB – Brest

9

ENSBANA – Dijon

 

 

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !