Quitter la lecture facile
Moteurs-de-recherche-scientifiques-les-alternatives-a-Google-Scholar

Moteurs de recherche scientifiques : les alternatives à Google Scholar

Posté le par La rédaction

Décryptage

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/thematique/entreprises-et-marches/

Google Scholar n’est pas le seul à permettre aux universitaires, aux chercheurs et aux ingénieurs de dénicher la perle rare sur le Net. Explications.

Il existe aussi plusieurs moteurs de recherche spécialisés dans l’information scientifique, de bonne facture et très performants. Les moteurs de recherche scientifique permettent non seulement d’accéder aux métadonnées d’une revue, mais souvent à tous les articles de ses numéros, en liaison avec diverse bases de données de littérature scientifique. 

Ressources en libre accès

Les outils les plus efficaces sont sans doute ceux qui vous permettent d’effectuer des recherches, en plein texte, dans des ressources en libre accès. Le métamoteur d’origine allemande Base (Bielefeld Academic Search Engine) “moissonne” ainsi plus de 65 millions de documents scientifiques, issus de 3213 ressources libres. Plutôt impressionnant, et diablement efficace. 

Utilisant, comme Base, le protocole de partage de métadonnées de l’Open Archives Initiative (OAI), projet qui vise à faciliter l’échange d’archives numériques, le moteur américain OAIster propose de fouiller dans une large gamme d’archives open source (images, articles de journaux, textes, livres, vidéos, sons – 25 millions de notices en tout), de niveau universitaire, en provenance de plus de 500 institutions académiques. 

Biologie, médecine et chimie

Concernant la biologie, BioTechSearchEngine vous donnera accès à plus de 300 revues en libre accès. BioMedCentral vous permettra d’accéder aussi à 200 revues en biologie et en médecine, toujours en libre accès. Il existe aussi des moteurs de recherche destinés aux chimistes, très efficaces, comme PubChem, ou ProfusionChimie

Sciences de l’ingénieur, informatique, mathématiques

Pour les sciences de l’ingénieur, l’informatique et les mathématiques, il existe des moteurs plus spécifiques, comme celui de l’IEEE (Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens), ou comme le très pointu CiteSeerX, à la fois bibliothèque numérique et moteur de recherche de documents en sciences de l’information et en informatique. Gratuit, TechXtra vous permettra aussi de rechercher des articles, des livres, des articles de journaux, des rapports techniques, des thèses, des mémoires, ou des ressources éducatives libres (OER). 

Le portail WorldWideScience s’avèrera aussi un moteur utile dans vos recherches. Il vous permettra d’accéder à une vaste base de brevets et de textes (de toutes disciplines) produits par les sociétés savantes du monde entier, de l’INIST (Institut de l’information scientifique et technique) à Science.gov, en passant par NARCIS (base développée par l’académie royale néerlandaise pour les arts et les sciences), le Canada Institute for Scientific and Technical Information, ou l’agrégateur de revues japonais, Journal@rchive.

Sciences humaines et sociales

Enfin, si vous effectuez des recherches dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS), vous pourrez vous tourner vers Isidore et Jurn

Le premier est une plateforme de recherche, ouverte aux étudiants, aux doctorants, aux enseignants et aux chercheurs. Conçu par le CNRS, Isidore moissonne une large base de données, menant vers des archives ouvertes, des bibliothèques numériques, des revues en ligne, d’actes de colloques, ou de catalogues tels que ceux du SUDOC, de la BnF, de la Bibliothèque du Congrès US, et de l’IRHT (Institut de recherche et d’histoire des textes). Au total, 3 millions de documents, en provenance de plus de 2000 sources. 

De son côté, Jurn permet de se plonger dans plus de 1000 revues électroniques, en accès libre, en art et sciences humaines.

Par Fabien Soyez

Posté le par La rédaction

Imprimer l'article Commenter cet article Partager l'article par email

Pour aller plus loin

Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Captcha

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.