Apple et Google se lancent dans la domotique
26 nov. 2013

Apple et Google se lancent dans la domotique

L'avenir de la domotique devra se concevoir avec Apple et Google. Les deux firmes se lancent en effet dans une série de projets consacrés à la maison. Entre la géolocalisation prédictive ou la gestion d'une maison connectée via une iWatch pour l'un et la customisation des Google Glass ainsi que la création d'un hub connecté au Cloud pour l'autre; découvrez ce que nous préparent ces deux-là.

Avant tout, petit rappel des faits. La domotique (contraction de domicile et automatique) regroupe les technologies de l'électronique, de l'informatique et des télécommunications employées dans les bâtiments pouvant interagir dans un système d'interopérabilité. Elle centralise le contrôle des différents équipements présents au sein de bâtiments variés (maisons, entreprises, lieux publics...) afin d'offrir une gestion et une optimisation du chauffage, de l'éclairage, de la consommation d'énergie des appareils domestiques, des appareils de sécurité et de communication. En règle générale, la centralisation ainsi que la commande de ces technologies peut se faire depuis un terminal, point de commande unique, tel qu'un smartphone, une tablette ou un ordinateur connecté à internet. 

Dernièrement, les deux monstres de l'informatique que sont Apple et Google se sont penchés sur le sujet. Chacun a leur manière, ils ont élaboré des projets visant à tirer parti de la domotique, conscients des attraits qu'elle recèle. Le premier a déposé un brevet pour une application domotique utilisant le service de géolocalisation comme outil prédictif. Cela signifie que les appareils domestiques en liaison avec l'iPhone auront connaissance du lieu ou se trouve son détenteur via l'application et pourront en tenir compte en anticipant sa venue. Ainsi, l'éclairage, le chauffage, les  portes et volets automatisés se mettront en marche d'eux-même à l'arrivée du propriétaire. Pas mal non ? Dans le même genre, Apple a une nouvelle fois fait parler d'elle avec le projet iWatch, une montre capable de contrôler les équipements de la maison comme le thermostat, le téléviseur, la chaîne HIFI... À condition bien sûr qu'ils soient connectés. C'est en tout cas ce que prétend un analyste de Cantor Fitzgerald, Brian White. La montre disposera en outre des mêmes fonctionnalités que la Samsung Galaxy Gear: réception des notifications et des appels. Des rumeurs circuleraient sur la possibilité que l'iWatch - si elle voit le jour - intègre d'autres fonctionnalités, notamment celle de coach sportif.

Quant au second, il prévoit à peu près la même chose, mais avec les Google Glass. Munis des lunettes, il sera possible de se servir d'équipements tels que la chaîne HIFI, l'éclairage... Et ce très simplement. En effet, il suffira d'un simple regard sur ce l'on souhaite voir se mettre en marche et d'une pression sur la commande située sur le côté des lunettes pour que l'objet connecté se mette justement en marche. Enfin lorsque les demandes se feront plus complexes - passer à une autre chanson ou régler l'intensité de la lumière par exemple - alors là il faudra le demander à voix haute (commande vocale). Mais Google ne compte pas en rester là et part avec l'Andoid@work, à la conquête de la domotique. Cette fois-ci, il s'agirait d'un hub connecté au Cloud qui centraliserait le contrôle des divers équipements de sécurité et de gestion du confort de l'habitation. Mais à la différence, qui n'est pas des moindres, que celui-ci entend bien faire communiquer des appareils Android avec d'autres non-Android en interopérabilité afin de pouvoir les administrer de la même manière. Qui aura le dernier mot ?

Par Sébastien Tribot




VOS COMMENTAIRES

Pour publier un commentaire, vous devez être identifié.

Aucun commentaire pour cet article.