Attention

Base Documentaire

Méthodes de caractérisation et d'analyse des métaux et alliages

Méthodes de caractérisation et d'analyse des métaux et alliages

Analysez les caractéristiques recherchées et choisissez le meilleur procédé

REF: TIB532DUO

Cette base documentaire appartient au pack : Etude et propriétés des métaux
280 € HT Abonnement valable 1 an
Ajouter au panier
Besoin d'aide
ou d'informations ?

cliquez ici
Frais d'ouverture d'abonnement : 35,00 € HT
Frais de port et d'emballage : 7,50 € HT

Matériaux composites à matrice métallique

Référence M250 | Date de publication : 10 juil. 1990 | Salim DERMARKAR

Télécharger un extrait de cette base doc

INTRODUCTION

Les matériaux composites à matrice métallique dont il est question ici ont été développés à partir des années 1960-1965 en deux vagues successives. Des efforts importants de recherche ont été menés aux États-Unis et en France dans les années 60 autour d’une fibre monofilamentaire de bore, sans véritable développement industriel ultérieur. Ce composite métal-métal était pénalisé par le coût très élevé de la fibre. À cette date, les applications envisagées étaient exclusivement orientées vers l’aéronautique et l’espace. Dans les années 80, la disponibilité de nombreuses nouvelles fibres céramiques devait relancer les recherches dans ce domaine avec des perspectives de développement industriel plus encourageantes. Des exemples d’applications industrielles ont été développés dans l’automobile, à l’initiative de l’industrie japonaise. Pour une présentation d’ensemble des composites à matrice métallique, on consultera :

  • la référence NASLAIN (R.) - Introduction aux matériaux composites pour une description des procédés de fabrication et des lois de comportement mécanique ;

  • les références Composites, Engineered Materials Handbook Engineers’guide to composite materials (Guide de l’ingénieur dans les composites) pour une synthèse des propriétés.

Il faut souligner qu’à ce jour ces matériaux sont encore en pleine évolution, et que les propriétés que l’on peut en attendre ne sont que partiellement connues. Ces propriétés sont très largement supérieures à celles des alliages métalliques, comme nous le montrerons pour les différents groupes de composites à matrice métallique. Elles s’accompagnent toujours, pour les composites métal-céramique, d’une réduction de ductilité par rapport aux alliages métalliques. Cette caractéristique doit être prise en compte dans les règles de dimensionnement des pièces, et bien souvent une nouvelle conception de la pièce sera nécessaire.

Nous montrerons également que, dans le cas des technologies de fabrication par moulage, le procédé de fabrication du matériau et le procédé de fabrication du composant sont confondus. Le concepteur du composant industriel pourra jouer sur la nature et la localisation des renforts pour ajuster au plus près les matériaux au cahier des charges fonctionnel de sa pièce. Ici la notion de matériau s’estompe au profit de la notion de composant fonctionnel.

L’utilisation d’une matrice métallique dans un composite présente plusieurs avantages par rapport aux matrices organiques :

  • meilleure tenue en température permettant de reculer les limites d’utilisation en environnements moteurs ou structures hypersoniques ;

  • meilleures propriétés mécaniques intrinsèques de la matrice, permettant le renfort localisé ou unidirectionnel ;

  • meilleure tenue au vieillissement et au feu ;

  • ductilité élevée de la matrice ;

  • meilleure étanchéité aux gaz (herméticité).

En revanche, les technologies de fabrication des composites à matrice métallique sont en général plus complexes que pour les composites à matrice organique. Au cours de la fabrication, il faut assurer une bonne cohésion aux interfaces entre matrice et renfort, sans dégrader ce dernier. La liaison fibre-matrice doit être réalisée avec une matrice en phase liquide ou semi-liquide. Dans tous les cas, il faut que la température de fusion commençante ne soit pas trop élevée et que la matrice ne présente pas une réactivité trop importante avec le renfort. Si l’on ajoute à ces critères l’intérêt de matériaux légers et à propriétés spécifiques élevées, on comprendra que, parmi les différentes matrices métalliques disponibles, l’aluminium et ses alliages occupent une place privilégiée comme matrice de composites pour les transports et les pièces en mouvement.

Les composites à matrice aluminium (CMAI) ont donc été très largement étudiés et font l’objet d’un traitement détaillé dans cet article. Nous traitons de façon plus succincte des autres familles de composites à matrice métallique : composites à matrice magnésium (CMMg), composites à matrice titane (CMT i), et composites à matrice réfractaire.

Notations et symboles

Liste des indices

Téléchargez gratuitement
un extrait de cette base doc

Télécharger l'extrait
Méthodes de caractérisation et d'analyse des métaux et alliages

Extrait gratuit

Commandez l'ouvrage et accédez à
l'intégralité de cette base

Vous désirez accéder au contenu de la base documentaire suivante :

Méthodes de caractérisation et d'analyse des métaux et alliages
Méthodes de caractérisation et d'analyse des métaux et alliages
REF: TIB532DUO
Ajouter au panier

SI VOUS ÊTES ABONNÉ CONNECTEZ-VOUS



Découvrez les services associés à cette base documentaire

Pour exploiter au mieux les ressources et fonctionnalités de techniques-ingenieur.fr, améliorer la pertinence de vos résultats de recherche.

En savoir plus

Posez des questions techniques, scientifiques, réglementaires, juridiques ou encore économiques aux plus grands spécialistes des domaines couverts par vos bases documentaires.

En savoir plus

En complément des ressources incluses dans votre abonnement, approfondissez vos recherches en découvrant les autres publications également disponibles sur internet.

En savoir plus

Au-delà des ressources documentaires, faites appel à Techniques de l'Ingénieur pour vous accompagner dans vos projets ! Bénéficiez de notre réseau d'experts pour vos actions de formation, vos missions d'expertise et de conseil.

Pour aborder un nouveau sujet de R&D, construire votre réseau, identifier les collaborateurs dont vous avez besoin et accéder à des équipements spécifiques, découvrez l'Annuaire des laboratoires et centres de recherche.

En savoir plus

Incluse dans votre offre : l'application iPad des Techniques de l'Ingénieur vous permet d'accéder à l'intégralité de votre abonnement en usage offline.

En savoir plus

Dans le cadre d'un abonnement à un pack, vous bénéficiez d'un crédit de 5 articles supplémentaires à choisir parmi les bases documentaires auxquelles vous n'êtes pas abonné.

En savoir plus

  • Le traducteur des termes techniques
  • 4 langues sur plus de 60 000 termes scientifiques et techniques

En savoir plus

Faites traduire (sur devis) dans la langue de votre choix des articles, extraits ou résumés d'articles de la collection Techniques de l'Ingénieur.

En savoir plus

Ingénieur ou futur ingénieur ? Recruteur à la recherche de ressources, de stagiaires ? Accédez à l'immense plateforme Réseau et Emploi des Techniques de l'Ingénieur.

En savoir plus

Pour une vision globale et quotidienne de l'actualité et des innovations technologiques, les éditions Techniques de l'Ingénieur mettent à votre disposition un service de Veille & Actualités.

En savoir plus

Reculer

Équipement technique industriel

Trouvez dans cette boutique les solutions d'équipement dont vous avez besoin pour vos projets : outils de mesure, composants mécaniques et matériaux innovants.

Voir tout l'équipement technique

Ressources documentaires

Consultez la plus importante
collection documentaire technique
et scientifique pour les ingénieurs.

Formation

Découvrez nos formations
pour vous accompagner dans
vos projets.

Conseil et intra

Bénéficiez de notre réseau d'experts :
formations sur-mesure,
missions de conseil en ingénierie.