Attention

Sciences fondamentales

Besoin d'aide ou d'information ?

Mathématiques pour l'ingénieur

Mathématiques fondamentales : analyse

Découvrez le pack :

Mathématiques pour l'ingénieur

Les bases de l'analyse mathématique

RÉF: 42103210
Mathématiques pour l'ingénieur

Mathématiques pour l'ingénieur

930 €HT*
*Prix pour un utilisateur
Accéder au pack

Lorsque vous êtes connecté, cette base documentaire est associée à de nombreux services inclus.

Quitter la lecture facile

Calcul tensoriel - Calcul tensoriel - Introduction

ARTICLE DE RÉFÉRENCE

Référence A125 | Date de publication : 10 nov. 1982 | Gilles CHÂTELET |

INTRODUCTION

En mécanique classique, et spécialement en mécanique newtonienne, les effets physiques résultent des forces agissant sur les corps solides. Comme objet mathématique, la force est un vecteur. Il existe une définition intrinsèque purement opératoire des vecteurs comme éléments d’un espace vectoriel E sur un corps K (article Calcul matriciel Calcul matricielCalcul matriciel dans le présent traité). Nous verrons 1.1 qu’il existe une autre définition des vecteurs, plus satisfaisante pour le physicien, et d’ailleurs plus fructueuse d’inspiration pour le mathématicien. Certains domaines de la physique, en particulier la mécanique des milieux continus (article [A 303] Déformation et contraintes dans un milieu continu et autres articles de la rubrique Calcul des structures dans le présent traité), privilégient d’autres concepts mathématiques : en particulier le concept de tenseur.

Il existe deux définitions équivalentes des tenseurs en dimension finie (dans la suite de cet article, nous nous limiterons au calcul tensoriel sur les espaces de dimension finie) :

  • le calcul tensoriel intrinsèque, qui est l’introduction d’une multiplication formelle sur un espace vectoriel ;

  • le calcul tensoriel des physiciens : un tenseur est un tableau de nombres attaché à une base particulière de l’espace vectoriel E et se transforme suivant une loi donnée par changement de base.

Le présent article comprend quatre paragraphes :

  • un premier paragraphe précise, pour les vecteurs et les formes, les notions de covariance et de contravariance ;

  • un deuxième paragraphe, inspiré par l’exemple précédent, donne les définitions des tenseurs et établit leur équivalence ;

  • un troisième paragraphe étudie spécifiquement le produit extérieur et la définition des déterminants ;

  • le paragraphe 4 donne une application des tenseurs à la relativité restreinte et à l’électromagnétisme.

Besoin d'aide ou d'information ?
Mathématiques pour l'ingénieur

Mathématiques pour l'ingénieur

Pour maîtriser les outils propres aux mathématiques pures et appliquées
REF: TIP052DUO

Intéressé par ce pack ?

Demander un devis

DÉCOUVREZ / ESSAYEZ

Extrait gratuit

ABONNÉ? CONNECTEZ-VOUS!

Découvrez les services associés à cette base documentaire

Posez des questions techniques, scientifiques, réglementaires, juridiques ou encore économiques aux plus grands spécialistes des domaines couverts par vos bases documentaires.

En savoir plus

Incluse dans votre offre : l'application iPad des Techniques de l'Ingénieur vous permet d'accéder à l'intégralité de votre abonnement en usage offline.

En savoir plus

Dans le cadre d'un abonnement à un pack, vous bénéficiez d'un crédit de 5 articles supplémentaires à choisir parmi les bases documentaires auxquelles vous n'êtes pas abonné.

En savoir plus

  • Le traducteur des termes techniques
  • 4 langues sur plus de 60 000 termes scientifiques et techniques

En savoir plus

Reculer
Ressources documentaires

Ressources documentaires

Plus de 8000 articles scientifiques et techniques en français et les services associés pour aller plus loin dans vos recherches documentaires et bibliographiques.

contactez-nous
Ressources documentaires

Formation

Les experts des Techniques de l’Ingénieur partagent leurs savoir-faire techniques et organisationnels.

contactez-nous
Ressources documentaires

conseil

Tout l’ADN des Techniques de l’Ingénieur à votre disposition.

contactez-nous