#

CharpentE

CharpentE dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


CharpentE dans les livres blancs


CharpentE dans les conférences en ligne


CharpentE dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • Réf : TBA1800

Les charpentes

La charpente correspond à l’ossature, au squelette de la toiture... en complément des murs qui assurent le clos. Les charpentes traditionnelles de bâtiments... ) ou organes spéciaux (crampons, anneaux). Histoire sommaire de la charpente... Les charpentes ont, tout d’abord, été réalisées en branchage puis, au cours des siècles et sur pratiquement...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • Réf : TBA1810

Typologies des charpentes en bois et combles

Selon les critères retenus, il est possible de classer les charpentes de plusieurs façons... . La classification retenue pour les différents types de charpente est celle des surfaces extérieures générées... L’approche historique montre les grandes périodes de l’évolution de la charpente. On voit apparaître... successivement différentes techniques de charpente. Charpente à liens La charpente...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • Réf : TBA1815

Les bois en charpente

Autrefois, les charpentes étaient essentiellement en chêne, voire en peuplier et rarement... ’hui les charpentes sont fréquemment réalisées en résineux. Généralités Le bois... à ossature bois: 4 %, la charpente industrialisée : 24... %, la charpente traditionnelle : 54 % On se rend compte...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 30 nov. 2015
  • |
  • Réf : 0060

Distinguer les différents régimes de classement : D, DC, E, A

En tant qu’exploitant industriel d’activités susceptibles de nuisances, vous devez connaître et respecter les contraintes réglementaires applicables.

Ces contraintes sont définies par le droit des installations classées qui a créé différents régimes de classement. On distingue quatre régimes, fonction de l’importance des nuisances sur l’environnement (dans l’ordre croissant de nuisances supposées) :

  • régime de la déclaration (D) ;
  • régime de la déclaration avec contrôle périodique (DC) ;
  • régime de l’enregistrement (E) ;
  • régime de l’autorisation (A) ;

L’objectif de cette fiche est à la fois de vous présenter les différents régimes existants, tout en vous aidant à déterminer le régime applicable à vos installations, produits, équipements

Le régime de classement est le critère déterminant pour l’application effective de la loi puisque c’est lui qui détermine le cadre juridique, technique et financier dans lequel l’installation peut être créée ou continuer à fonctionner.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 30 nov. 2015
  • |
  • Réf : 0078

Se positionner dans les différents régimes de classement : D, DC, E, A

Identifier le régime de classement qui vous est opposable implique de connaître les régimes existants et leurs spécificités. Les installations présentant un risque pour l’environnement sont recensées dans la nomenclature des Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) en fonction de leur activité ou de l’utilisation de certaines substances à caractère toxique, inflammable, explosif…

Il existe quatre régimes de classement, du moins sévère vers le plus sévère :

  • D pour les installations soumises à déclaration ;
  • DC pour les installations soumises à déclaration et à contrôle périodique ;
  • E pour les installations soumises à enregistrement ;
  • A pour les installations soumises à autorisation et, à l'intérieur de cette catégorie, les installations dites Seveso présentant les risques les plus importants.

Quels sont les régimes existants et comment les interpréter ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1262

Mettre en place une veille e-réputation gratuite

Comment surveiller son e-réputation, c’est-à-dire ce qui se dit de vous, de votre marque ou de vos produits, sur les réseaux sociaux et les forums ? Comment mettre en place une veille efficace et gratuite ?

Cette fiche présente plusieurs outils gratuits et simples à installer. Il vous sera ainsi possible de :

  • détecter en temps réel des messages négatifs ou à caractère diffamatoire ;
  • prendre en compte la diversité des espaces de publications (réseaux sociaux, blogs, forums, vidéos, etc.) ;
  • savoir qui s’exprime sur vous, qui sont les personnalités influentes dans les prises de paroles et positions sur le web ;
  • surveiller votre e-réputation, mais aussi celle de vos concurrents ou prospects ;
  • être autonome dans le paramétrage des outils sans dépendre d’un prestataire.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !