#Cinema

Retour

#Cinema dans actualités

Arkamys veut démocratiser le son à 360°

News de science

23 septembre 2016

Arkamys veut démocratiser le son à 360°

Pour qu'elle soit spectaculaire, une séance de réalité virtuelle implique que le son soit tout aussi immersif que la vidéo. Arkamys y travaille, sur la base d'équipements techniques – le smartphone – accessibles au plus grand nombre.

Amazon : l’hypermarché du web mondial

Décryptage

29 juin 2016

Amazon : l’hypermarché du web mondial

Le site américain cultive le secret et ne communique jamais ses chiffres par pays. Une chose est sûre : ses méthodes sont redoutables d’efficacité. Leader du e-commerce en France, le géant américain mise beaucoup sur l’Inde et sur de nouvelles références à vendre.

La France des start-up s'exporte... et importe

Décryptage

24 juin 2016

La France des start-up s'exporte... et importe

Plusieurs annonces viennent démontrer la vitalité de l'écosystème français des start-up pour exporter son savoir-faire et importer des investisseurs : lancement de la saison 2 du French Tech Ticket, French Touch de New York, futur French Tech Tour China...

#cinema Dans les articles et les fiches des ressources documentaires

Référence 0388

La compréhension des exigences clients doit prendre en compte les éléments explicités directement par les clients, les éléments implicites non exprimés par les clients, et les éléments réglementaires et légaux associés aux produits/services livrés aux clients. La description des exigences clients va vous permettre de limiter les futures réclamations clients.

Référence 1014

Vous avez un assemblage de feuilles ou films à réaliser. Le choix de la technologie vous est imposé ou au contraire vous pouvez vous orienter vers une nouvelle technologie.

Vous avez au moins un thermoplastique qui compose votre assemblage et une compatibilité parfaite entre les matériaux pour répondre à votre cahier des charges. Pour plus de précision sur les compatibilités et plus particulièrement la tension de surface des matériaux voir la fiche 767.

La soudure par haute fréquence permet des soudures complexes dans les formes, et l’esthétique est inégalable (marquage, soudure et découpe).

Vous recherchez :

  • Une qualité esthétique irréprochable des soudures.
  • Une intégrité parfaite des soudures (pas de bourrelet).
  • Des soudures invisibles (soudure accessible mais continuité de la matière).
  • Une soudure et une découpe en un coup de presse.
  • La soudure de tube avec un film.
  • La soudure d’un film sur de la mousse ou autre support.
  • La réalisation de pièces en 3D.

Pouvez-vous ou devez-vous choisir la technologie de soudure par haute fréquence (HF) pour votre domaine d’application ?

Cette fiche ainsi que la fiche 1101 vous permettra éventuellement de :

  • créer la matière qui répondra à votre cahier des charges à la soudure haute fréquence (HF) ;
  • réaliser l’inventaire de tous les paramètres à prendre en compte ;
  • apprécier tous les avantages et les inconvénients de cette technologie ;
  • prévoir des actions de formation, le suivi qualité et les opérations de maintenance.
Référence 1448

Vous avez commencé à structurer un projet d’innovation à partir d’une idée initiale. La connaissance des usagers, ou plus largement des bénéficiaires du produit ou service que vous souhaitez développer, est absolument essentielle. Pourtant peu de porteurs de projet aujourd’hui prennent réellement le temps d’observer.

Cette fiche vous permettra de comprendre l’importance de l’observation, mais également de la représentation des usages en définissant un protocole en adéquation avec vos objectifs. Vous serez ensuite à même d’analyser les résultats et de choisir un mode de représentation adapté pour formaliser et capitaliser votre expérience, mais surtout pour mettre à jour les problèmes et les douleurs des usagers et ainsi convaincre les décideurs de la justesse de votre raisonnement.

L’observation et la représentation des usages est le troisième livrable de la méthodologie d’innovation radicale tirée par les usages, Radical Innovation Design® (RID), décrite en détail au travers de différentes fiches pratiques. Après avoir structuré le projet et défini le besoin idéal, ce livrable permet de rentrer véritablement dans les usages, problèmes et douleurs des utilisateurs ou bénéficiaires, liés aux produits et pratiques existantes. Il permet d’initier une analyse poussée des usages et des problèmes afin de mettre à jour des poches de valeurs, combinaison significative d’un problème et d’un usage non ou mal couverte par les solutions existantes.

Référence te5670
Référence te5672
Référence te5674
Les images haute définition sont souvent assimilées à celles de la télévision haute définition naissante (TVHD). Or, le cinéma depuis 100 ans offre, avec la pellicule film, des images animées d’une finesse de détail inégalée. De plus, l’infographie (production d’images par informatique) depuis le début des années 1980, ainsi que la CAO (conception assistée par ordinateur) génèrent des images d’une grande définition. D’autres domaines comme ceux de l’imagerie médicale, scientifique ou militaire produisent également de telles images. La télévision HD, initiée au milieu des années 1980 en analogique par les japonais puis par les européens, et abandonnée ensuite, ne démarrera vraiment qu’avec le projet de télévision numérique aux États-Unis. Ce processus aboutira à des normes internationales au milieu des années 1990. Mais si la télévision a accompli sa révolution numérique, le cinéma n’en est qu’au début. Or à travers la mise en place d’une postproduction numérique dans les laboratoires film intégrant des images-sources film et vidéo, les expérimentations de distribution numérique dans les salles de cinéma, la distribution future de DVD HD, se pose la question soit de la convergence, soit de la co-existence de compatibilité des images produites et distribuées par la télévision HD et par le cinéma numérique. Les images « haute définition » proposées par le cinéma et la télévision sont diverses et différentes. Certes, on a vu en l’an 2000 la publication d’une norme se voulant un pont entre les deux industries, mais prenant en compte essentiellement des paramètres de la télévision HD. Des tournages en vidéo numérique HD de longs métrages, de films publicitaires, de films musicaux, et de documentaires, utilisant cette norme, ont été effectués. Mais le film numérique exige, en particulier au niveau de la production et de la postproduction, des valeurs de paramètres plus étendues, que l’industrie du cinéma devrait publier en 2004. Ce document présente les paramètres de base à prendre en compte pour la numérisation et la réduction de débit des images haute définition, rendant possibles leur captation, leur transport, leur stockage, leur émission et leur réception, dans le monde de la télévision et dans celui du cinéma. Il détaille aussi le problème de la représentation des images haute définition en format de fichier de données ou en format vidéo numérique. Puis sont exposées les normes déjà mises en œuvre en télévision HD et celles en préparation pour le cinéma numérique. Enfin, sont présentés un panorama rapide des chaînes numériques de télévision HD et de cinéma numérique et des exemples d’équipements les composant . Avant d’aborder la présentation des paramètres des images haute définition, un bref rappel des principes de base du passage de la représentation analogique à la représentation numérique des images animées est donné dans le tableau  1 ).

#Cinema Dans toutes les offres de ressources documentaires

#Cinema dans traduction technique