#

Corrosion

Corrosion dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Corrosion dans les ressources documentaires

  • Article
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • cor145

Implants dentaires : corrosion et traitements de surface

Les implants dentaires sont la solution thérapeutique moderne proposée pour faire face à une édentation partielle ou totale. Le matériau par excellence pour cette application dentaire est le titane et ses alliages depuis les années 80. Le succès d’un implant repose sur sa bonne ostéointégration dans la mâchoire. Cela oblige à l’utilisation de revêtements et traitements de surface permettant de l’optimiser et de rendre la plus courte possible la durée de la cicatrisation. De par le milieu buccal (salive) et la fonction mastication, les implants doivent faire face à des phénomènes de corrosion, d’usure et de tribocorrosion. Cet article brosse un panorama des différents aspects rencontrés.

  • Article
  • |
  • 10 déc. 2016
  • |
  • cor407

Corrosion des armatures dans les bétons

La corrosion des armatures est la principale cause des désordres se produisant sur les structures en béton armé et précontraint. Cet article a pour objet de décrire les mécanismes de corrosion des aciers et leurs conséquences sur la tenue des ouvrages. Auparavant, seront présentées les caractéristiques des bétons mis en place, et des armatures.

  • Article
  • |
  • 10 juin 2016
  • |
  • cor50

Corrosion atmosphérique

Cet article décrit les principaux paramètres impliqués dans la corrosion atmosphérique des métaux et alliages : les facteurs climatiques et leur variabilité - taux d’humidité, température, cycles humidité / séchage -, mais aussi la présence de particules solides ou de polluants. Les méthodes de suivi de la corrosion atmosphérique, méthodes de terrain ou méthodes de laboratoire sont présentées succinctement avec un regard critique sur les méthodes dites « accélérées ». Enfin des exemples d’estimation des vitesses de corrosion indiqués par les normes ISO sont donnés en fonction de la classe de corrosivité d’une atmosphère et de la durée d’exposition, pour les métaux et alliages les plus courants.

  • Fiche
  • |
  • 29 nov. 2011
  • |
  • 0608

Mélange de substances chimiques : déterminer la classification CLP

Vous êtes fabricant, importateur ou distributeur d’un mélange chimique. À ce titre, le règlement CLP vous propose ou vous impose, suivant la date de mise sur le marché, de déterminer une classification (cf. Comprendre les principes de la réglementation CLP).

La classification permet l’identification et la communication des dangers relatifs au mélange. Il est donc important de l’établir pour les mélanges que vous utilisez ou que vous mettez sur le marché.

Quelle méthode pour classer vos mélanges ?

Quelles sont les règles d’équivalence ?

Comment utiliser les propriétés dangereuses des constituants du mélange ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Fiche
  • |
  • 24 févr. 2012
  • |
  • 0740

Classification d’un mélange selon le CLP : règle d’additivité pour les dangers pour la santé

Lors de la classification d’un mélange sur la base de ses constituants, si plusieurs constituants sont classés dans la même classe de danger, il est nécessaire, pour certains effets sur la santé, de prendre en compte l’ensemble de ces effets. On parle alors d’additivité. Les classes de danger pour la santé concernées sont :

  • la toxicité aiguë ;
  • la corrosion et l’irritation cutanée ;
  • les lésions oculaires et l’irritation oculaire.

La classe « dangereux pour l’environnement » fait également intervenir des règles d’additivité.

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Fiche
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • 1170

Comment se traduit l’action localisée des substances chimiques sur l’organisme ?

L’action toxique locale d’une substance chimique peut se traduire par une action néfaste localisée à l’endroit de contact avec l’organisme (voies respiratoires, peau, œil).

Elle est le résultat de contacts accidentels et limités dans le temps à concentrations/doses élevées.

La tolérance locale est un problème d’innocuité à court terme.

Il vous faut comprendre les mécanismes d’irritation et de corrosion respiratoire, cutanée et oculaire afin de savoir choisir les tests qui permettront d’évaluer le danger d’irritation et de corrosion. Vous pourrez ainsi procéder au classement et à l’étiquetage des substances chimiques et mettre en place les moyens de prévention adaptés.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !