#

Découpage

Découpage dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Découpage dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2015
  • |
  • Réf : BM7407

Travail mécanique du bois

La fabrication d'objets en bois se fait le plus souvent par usinage avec des outils tranchants : sciage, fraisage, perçage… Il est également possible de réaliser des opérations de transformation par des moyens autres, tels que la déformation des pièces - cintrage, estampage - ou avec des équipements encore peu développés dans le secteur du bois, tels que le laser ou le jet d'eau.  Le cintrage et l'estampage sont des techniques très anciennes mais auxquelles peu d'articles ont été consacrés et qui restent encore souvent empreintes de beaucoup d'a priori de la part des opérateurs. Le laser et le jet d'eau, pour des applications bois, sont apparus bien plus récemment et leurs potentialités ne sont pas encore connues de tous. Cet article fait le point sur ces technologies et détaille pour chacune d'entre elles les conditions à réunir, les limites ainsi que les évolutions attendues.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2012
  • |
  • Réf : BM7505

Modélisation et simulation du découpage des tôles

Le travail des tôles est, après l'usinage, le procédé de fabrication le plus utilisé dans les industries mécaniques. Parmi tous les processus industriels de mise en forme, le découpage de tôles est une opération particulière car, contrairement à l'emboutissage et au pliage par exemple qui ont pour but de déformer plastiquement la tôle, le découpage sollicite celle-ci jusqu'à la rupture finale. Durant l'opération, le matériau subit des sollicitations complexes dont la modélisation est souvent non linéaire et, avant rupture finale, le matériau est soumis à des phénomènes d'endommagement et de propagation de fissures. On conçoit ainsi toute la difficulté qu'il y aura à prédire correctement l'évolution dans le temps des phénomènes de découpage, d'autant plus que divers paramètres mécaniques et métallurgiques contribuent à la modification du comportement de la tôle, tels que : l'écrouissage et l'endommagement qui caractérisent la résistance du matériau et sa dégradation sous charge jusqu'à la rupture finale ; la morphologie métallurgique (formes et tailles des grains), la texture cristallographique et les structures du matériau qui évoluent au cours de l'opération. Tous ces facteurs influent sur la qualité de la pièce fabriquée. Par exemple, l'état d'écrouissage et d'endommagement du bord découpé aura ultérieurement une grande influence sur la tenue en fatigue des pièces en service.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2012
  • |
  • Réf : N4401

Découpe du verre plat de silicate sodocalcique

Cet article a pour but de donner les différentes clés pour obtenir une découpe propre, de grande précision et avec une bonne production, du verre plat de silicate sodocalcique. Après un bref rappel sur la découpe à la molette, sont détaillées les différentes étapes et méthodes de la découpe du verre (découpe à la scie diamantée, par jet d’eau, laser). La découpe à la molette consiste en une opération mécanique réalisée par le traçage d'une molette en carbure de tungstène sur la surface du verre. Cette technique est la plus utilisée dans l'industrie verrière, elle nécessite une grande maîtrise des contraintes thermiques de l'élaboration du verre.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 août 2011
  • |
  • Réf : 0274

Scénariser les usages des acteurs de l’expérience innovante

Vous avez de la « matière créative » issue de séances de brainstorming ou de séquences d’observations, et vous souhaitez synthétiser ce contenu en concept innovant.

À l’issue d’une ou de séances de créativité, la tentation de transformer les idées en concept produit ou service innovant est très forte, mais également très risquée, car à ce stade l’expression se concentre sur le produit, quand il faut avant tout s’assurer de la pertinence de la proposition faite aux futurs clients : la raison d’être du concept.

S’assurer de la pertinence de l’offre, c’est être en mesure de confronter sa proposition innovante à l’ensemble des clients ciblés alors que le produit ou le service innovant n’existe pas encore. Il s’agit de projeter cette matière créative en expérience pour visualiser les solutions innovantes sous la forme d’un ou de story-boards. Cela permet de :

  • comprendre le contexte dans lequel la proposition d’offre innovante s’installe (les facteurs déclencheurs et les contextes environnementaux) ;
  • mettre l’utilisateur au cœur du processus de conception ;
  • visualiser les interactions avec les événements extérieurs à la proposition ;
  • hiérarchiser les fonctions du point de vue de l’utilisateur (vs du point de vue de la machine) ;
  • appréhender les conditions de réussites de l’offre innovante du point de vue du client ;
  • vous doter d’un outil permettant des réactions d’ajustements (attributs, services associés…) ;
  • écrire un cahier des charges d’innovation centré utilisateur.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0803

MS Project 2007 et 2010 : structurer votre projet

Les versions 2007 et 2010 de MS Project sont destinées aux chefs de projet travaillant à leur poste de travail dans un environnement collaboratif.

Pour tirer le meilleur parti des versions 2007 et 2010 de MS Project, nous vous proposons six fiches complémentaires sur les thèmes suivants :

Avec cette deuxième fiche, vous facilitez la structuration et le contrôle du projet et de ses activités par la définition du calendrier de travail et des ressources du projet. Selon les affichages choisis, vous optimisez la planification et le suivi des activités et ressources. Vous trouverez notamment ici la possibilité de rapprocher la gestion des activités du projet et la réalisation (produits et services) attendue par les clients.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1079

Répertorier les coûts à suivre sur Excel : volet ressources

La coûtenance dans un projet exige la mise en place rigoureuse d’outils et de méthodes de gestion de projet et de gestion des coûts. Utiliser Excel permet d’avoir une vision simple et facilement exploitable des données pour une utilisation immédiate par les utilisateurs.

Dans le cadre de l’élaboration d’un outil basé sur Excel, cette fiche explique comment intégrer le suivi des ressources humaines intervenant sur le projet. Les ressources suivies correspondent aux ressources internes et sous-traitantes (de spécialité et de capacité).

Vous trouverez ici la description des différentes zones du volet « Ressources » de la page Excel, incluant les précisions des données concernées zone par zone, ainsi que le mode de remplissage de ce volet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !