#Électrolyse

Retour

#Électrolyse dans actualités

Le 100% Renouvelable est possible pour la région PACA dès 2030 selon ENGIE. Et cela coûtera 20% moins cher

Décryptage

30 décembre 2016

Le 100% Renouvelable est possible pour la région PACA dès 2030 selon ENGIE. Et cela coûtera 20% moins cher

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, riche et ensoleillée, va-t-elle devenir la Californie française ? L'association négaWatt avait en 2011 proposé un plan pour que la Région passe au 100% renouvelable, ceci dans le cadre d'une commande de la Région PACA. C'est au tour d'ENGIE, numéro un français de l'énergie, d'apporter sa pierre à l'édifice.

Le Portugal 100% renouvelable pendant 4 jours ?

Décryptage

13 juin 2016

Le Portugal 100% renouvelable pendant 4 jours ?

Le diable est dans le détail…Selon plusieurs médias le Portugal, pays de 10 millions et demi d’habitants, aurait fonctionné à 100% avec de l’électricité renouvelable, pendant 4 jours consécutifs, sans interruption. Ce n’est pas strictement exact.

Voitures électriques : une nouvelle batterie au lithium atteint 200 000 cycles

L’Actu de l’innovation

25 mai 2016

Voitures électriques : une nouvelle batterie au lithium atteint 200 000 cycles

Par hasard, une étudiante californienne a découvert une méthode révolutionnaire pour allonger la durée de vie des batteries au lithium. La batterie d’un nouveau genre obtenue pourrait profiter à nos appareils, à commencer par les voitures électriques.

Le Power-to-Gas, la solution pour stocker l'électricité ?

En ce moment

27 avril 2016

Le Power-to-Gas, la solution pour stocker l'électricité ?

Le Power-to-Gas fait beaucoup parler de lui pour stocker l'excédent d'énergies renouvelables variables (solaire et éolien) sous forme d'hydrogène ou de méthane. Il existe une cinquantaine de projets dans le monde, dont près de la moitié en Allemagne. Deux projets sont actuellement en cours en France : GRHYD à Dunkerque et Jupiter 1000 à Fos-sur-mer.

Le marché de la mobilité hydrogène sera-t-il compétitif?

Décryptage

18 septembre 2014

Le marché de la mobilité hydrogène sera-t-il compétitif?

L'association française pour l'hydrogène et les piles à combustible (AFHYPAC) réagit à la note "Y a-t-il une place pour l’hydrogène dans la transition énergétique ?" de France Stratégie, publiée fin août. Selon cette association, il s'agirait d'une note partisane, qui fait des amalgames et témoigne d'une incompréhension du marché.

#électrolyse Dans les articles et les fiches des ressources documentaires

Référence 0901

Le sous-processus de collecte des informations fait partie du processus « rendre des comptes » dans un contexte projet. Il est préalable à la réalisation de supports de présentation.

Cette collecte peut être longue et fastidieuse. Pour en tirer parti sans y perdre son âme et son énergie, mieux vaut :

  • disposer des données de sortie du processus précédent, c’est-à-dire de la définition des besoins en information des différents intervenants ;
  • savoir identifier les sources d’information fiables et qualifier les nouvelles sources ;
  • collecter l’information avec efficacité ;
  • préparer l’exploitation de l’information.

Cette fiche vous donne des détails pratiques pour mettre en œuvre ce processus efficacement et durablement.

Référence be8565
L'hydrogène est un combustible qui n'émet aucun gaz à effet de serre. Il peut être produit en dissociant l'eau par électrolyse ou par thermochimie à haute température. D'autres possibilités existent à partir d'hydrocarbures, d'alcools ou de biomasse, ce sont le reformage, l'oxydation partielle et la gazéification. Le CO2 émis par ces méthodes peut être capté et stocké. L'hydrogène obtenu par dissociation de l'eau est «vert» si l'énergie nécessaire est d'origine renouvelable, il devient alors un auxiliaire de ce type d'énergie qu'il permet de stocker.
Référence re234
Pour les applications nécessitant le stockage et la conversion de grandes quantités d'énergie telles que le véhicule électrique et les énergies intermittentes renouvelables, des batteries présentant à la fois une grande densité d'énergie (kWh/kg), un coût faible (euros/kWh), une grande sécurité et une longue durée de vie sont nécessaires. Parmi les différentes technologies en développement, les batteries « tout solide » lithium métal polymère sont particulièrement prometteuses. Les verrous de cette technologie portent sur l'utilisation du lithium métal à l'électrode négative et sur le développement d'un électrolyte polymère permettant un fonctionnement à température ambiante. Les différentes stratégies développées portant sur les électrolytes polymères secs, électrolytes plastifiés, électrolytes gélifiés, électrolytes caoutchouteux sont présentés dans cet article.
Référence re258
La production de carburant solaire par photoélectrolyse de l’eau est une solution très prometteuse pour le stockage de l’énergie. Cette approche est encourageante car elle transforme une source d’énergie intermittente en une quantité d’énergie disponible et transportable sans produire de CO2. Cette technologie ne répond pas encore aux besoins du marché car les dispositifs présentent un rapport efficacité/coût trop bas. Depuis 2010, il apparaît que le dépôt de couche atomique (ALD) permet d’améliorer considérablement les performances et la durée de vie des cellules en utilisant des matériaux abondants et non toxiques. Cet article décrit les apports de l’ALD pour la photoélectrolyse de l’eau.

#Électrolyse Dans toutes les offres de ressources documentaires

#Électrolyse dans formation

#Électrolyse dans traduction technique