#

Etude

Etude dans les livres blancs


Etude dans les conférences en ligne


Etude dans les ressources documentaires

  • Article
  • |
  • 10 janv. 2009
  • |
  • g4212

Étude de dangers des ICPE

Dans un premier fascicule, [G 4 210] « Étude de dangers des ICPE, identification des dangers... article, [G 4 211] « Étude de dangers des ICPE : étude des scénarios », nous avons analysé et étudié... , pollution des eaux, contamination des sols... Malgré des études de danger qui permettent d... , internes ou externes à l'entreprise, quels que soient les scénarios étudiés et ayant une probabilité d...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article
  • |
  • 10 avr. 2009
  • |
  • g4214

Étude de dangers des ICPE

Dans le cadre de l'étude des dangers d'un dossier de demande d'autorisation d... 'exploiter, des mesures compensatoires sont définies. Les fascicules [G 4 210] (« Étude de dangers des ICPE... , identification des dangers ») et [G 4 211] (« Étude de dangers des ICPE : étude des scénarios ») ont permis d... ] (« Étude de dangers des ICPE : mesures compensatoires ») décrit certaines mesures compensatoires...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article
  • |
  • tba1325

Étude des sections

Deux éléments plutôt contradictoires sont à considérer dans l’étude des sections. D’un côté... aborde donc l’étude des sections en traitant successivement : du centre de gravité... la forme de notre étude pour donner naissance au profil idéal. Afin de différencier le produit...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Fiche
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • 0206

Étude des dangers : Analyser les risques

L’étude de dangers précise les risques auxquels l'installation peut exposer, directement ou indirectement, les intérêts visés à l’article L. 511-1 du Code de l’environnement  en cas d'accident, que la cause soit interne ou externe à l'installation. En tant que de besoin, cette étude donne lieu à une analyse de risques qui prend en compte la probabilité d'occurrence, la cinétique et la gravité des accidents selon une méthodologie qu'elle explicite. Elle définit et justifie les mesures propres à réduire la probabilité et les effets de ces accidents.

Le contenu de l'étude de dangers doit être en relation avec l'importance des risques engendrés par l'installation.

L’analyse des risques doit porter sur l’ensemble des installations, lesquelles peuvent être divisées en plusieurs systèmes ou zones afin d’en faciliter l’étude.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Fiche
  • |
  • 29 juin 2012
  • |
  • 0207

Étude des dangers : Synthétiser les risques

En tant que de besoin, l’étude de dangers donne lieu à une analyse de risques qui prend en compte la probabilité d’occurrence, la cinétique et la gravité des accidents selon une méthodologie qu’elle explicite. Elle définit et justifie les mesures propres à réduire la probabilité et les effets de ces accidents.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Fiche
  • |
  • 16 mai 2012
  • |
  • 0539

Quelles banques de données pour les Études de dangers ?

Avec l’émergence des analyses de risques quantifiées (analyses dites « probabilistes »), les banques de données se révèlent être un outil précieux et indispensable pour évaluer la probabilité d’occurrence des accidents industriels.

Pour évaluer la probabilité d’un phénomène, la méthode la plus simple consiste à utiliser des données issues de l’accidentologie, basées sur une analyse statistique des événements déjà observés. Une autre approche possible consiste en l’évaluation de la probabilité par calcul à l’aide de méthodes telles que le nœud papillon, l’arbre de défaillances, l’arbre d’événements ou encore la méthode LOPA. Ces deux approches nécessitent d’utiliser différents types de banques de données. Dès lors, la question qui se pose est la suivante : À quelles banques de données faut-il se référer ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !