#

Genie électrique

Genie électrique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Genie électrique dans les livres blancs


Genie électrique dans les conférences en ligne


Genie électrique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2017
  • |
  • Réf : D3078

La commutation douce : le cas du convertisseur Flyback

Cet article a pour objet l’étude de la commutation douce dans le cas concret d’une topologie résonnante de type Flyback. La réduction de perte Joule permise par la mise en place d’une résonance autorise une réduction du volume du convertisseur de puissance. Une topologie de type Flyback à écrêtage actif résonnante pour l’alimentation d’un circuit de commande de grille permet de comprendre les contraintes de dimensionnement et de réalisation d’une topologie à commutation douce (temps-mort, optimisation du transformateur). Pour finir, des éléments concrets de réalisation sont donnés afin d’aborder le cas particulier de l’alimentation du circuit de commande de grille et de son isolation face au courant de mode commun avec un transformateur à enroulement coplanaire.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2017
  • |
  • Réf : D3183

Principes de régulation en boucle fermée – approche en tension

L’échelle de tension faible permet l’utilisation de technologies intégrées de semi-conducteur d’une part et ouvre la possibilité de solutions avancées en termes de contrôle en boucle fermée. Un convertisseur statique avec l’objectif de fournir un niveau précis de tension en sortie ne se résume pas à l’étage de puissance (transistors de puissance en commutation et filtre passif de sortie et/ou d’entrée). Il est nécessaire de "réguler" la tension face aux perturbations induites par les variations dynamiques de la charge ou de la tension d’entrée : on parle de "régulateur de tension". Il existe de nombreuses approches de contrôle en boucle fermée. L’article décrit les principes basés sur la modulation par largeur d’impulsion à fréquence fixe.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2015
  • |
  • Réf : R940

Réseaux électriques intelligents : défis technologiques et moyens de mesure

Cet article présente les réseaux électriques intelligents sous l'aspect de la mesure avec les technologies associées. Sont analysés d'une part les producteurs et gestionnaires du réseau et d'autre part le point de vue du consommateur. Le PMU et son rôle dans la surveillance et le contrôle du réseau électrique sont présentés tout comme les aspects normatifs, de qualité de l'énergie électrique, de synchronisation au GPS et de modélisation en temps réel de l'état du réseau. Le problème de la maîtrise de la demande d'énergie est abordé, ainsi que les rôles du compteur communicant, des énergies renouvelables et du véhicule électrique. L'efficacité de l'approche smart grid est discutée sur un fond de modèle économique et de maîtrise de l'empreinte écologique des activités humaines.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0928

Choisir des matériaux en fonction de leur performance électrique

Vous devez concevoir et réaliser une pièce plastique devant répondre à des contraintes électriques et vous devez choisir le meilleur matériau.

Les matériaux plastiques sont généralement classés dans la rubrique « matériaux isolants », dans lesquels figurent l’ensemble des matériaux qui présentent des résistivités supérieures à 106 Ω cm2/cm. C’est bien souvent pour cette propriété qu’ils sont choisis, en plus de leur facilité de mise en œuvre.

Cette fiche vous aidera à répondre aux questions suivantes :

  • Quel type d’isolation voulez-vous atteindre ?
  • Quelles performances demandez-vous à votre pièce ?
  • Comment tester ces performances ?

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 17 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1619

Faire tomber un brevet gênant

Le brevet délivré confère à son titulaire un monopole d’exploitation que les tiers peuvent avoir intérêt à faire tomber ; même lorsque les offices de propriété industrielle pratiquent un examen renforcé des conditions de brevetabilité, le titre délivré n’est jamais à l’abri d’une invalidation par l’autorité judiciaire.

L’action en nullité peut être engagée, soit comme stratégie de défense dans le cadre d’une action en contrefaçon, soit à titre principal en dehors de toute action en contrefaçon, même si l’hypothèse est plus rare en pratique.

L’annulation du brevet présente la particularité d’avoir un effet dit « absolu », c’est pourquoi elle est la voie privilégiée pour faire tomber un brevet gênant.

À ce titre, cette fiche vise à :

  • expliciter les conditions d’ouverture et les spécificités de la procédure d’annulation d’un brevet français ou européen, permettant de faire tomber un brevet gênant ;
  • présenter les différentes causes d’invalidation d’un brevet français ou européen.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1620

Gérer un brevet gênant

Le brevet est par nature un obstacle licite à la concurrence dès lors qu’il confère à son titulaire une position de monopole lui permettant concrètement d’interdire aux tiers notamment de fabriquer, de mettre en œuvre ou de commercialiser l’invention protégée sans son consentement. Une entreprise peut être gênée dans son développement par le brevet d’un tiers, ce dernier pouvant être un concurrent exploitant ou détenteur d’un portefeuille de titres qu’il cherche à valoriser à travers la conclusion de licences. Certains brevets bloquants, dits « de barrage », sont même déposés (ou acquis) dans l’objectif avoué de contrarier le positionnement technologique d’un concurrent.

Cette fiche vise à expliciter les différentes tactiques, consensuelles et contentieuses, de nature à gérer au mieux une telle situation.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !