#

Kolmogorov

Kolmogorov dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 1996
  • |
  • Réf : A565

Relations entre probabilités et équations aux dérivées partielles

de transition  M . (Cette construction fait appel au théorème d’extension de Kolmogorov.) Exemples... , 1], telle que pour tout est mesurable et, pour tout x  ∊  F ,  B  →  M ( x ,  B ) est une probabilité. Équations de Kolmogorov... ;  u n  =  f Par un raisonnement analogue à  [3] , on obtient : [4] est appelée équation de Kolmogorov rétrograde... ] est plus maniable que [4] ,  [5] ,  [6] . Dans ce cas,  [8] est aussi appelée équation de Kolmogorov rétrograde...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2001
  • |
  • Réf : AF165

Probabilités

des Probabilités  », que Kolmogorov (1903-1987) publie en 1933 [4], apparaît une nouvelle axiomatique fondée... . Après le travail fondamental de Kolmogorov, Paul Lévy (1886-1971) [6] donne le ton pour les probabilités... possible à partir des travaux fondateurs de Kolmogorov [4] dans le cadre général et de Paul Lévy [6...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2002
  • |
  • Réf : BE8341

Combustion en écoulement supersonique

par Kolmogorov : que celle-ci est constituée d’un spectre continu d’échelles spatiales comprises... entre l’échelle intégrale (la plus grande) et l’ échelle de Kolmogorov (la plus petite... . L’échelle de Kolmogorov est déterminée dans ces conditions en écrivant que l’énergie massique transférée... par unité de temps depuis l’échelle intégrale jusqu’à l’échelle de Kolmogorov est dissipée...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 mars 2015
  • |
  • Réf : 1410

Étude de la fidélité d’une méthode de mesure

La fidélité d’une méthode caractérise « l’imprécision » de cette dernière, c’est-à-dire la dispersion des résultats observés lors de mesures. Cette dispersion dépend essentiellement des conditions d’essais (répétabilité, fidélité intermédiaire ou reproductibilité) c’est-à-dire les effets du matériel, de la main-d’œuvre, du milieu, de la matière et de la méthode mis à disposition (5 M).

L’étude de la fidélité permet de s’interroger sur la viabilité du résultat (notion d’incertitude, de risque) ce qui, inconsciemment, permet de prendre du recul sur les résultats que l’on observe.

Dans cette fiche, nous allons réaliser une étude de fidélité à partir d’un plan d’expériences simple.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1411

Estimation du biais de mesure selon plusieurs méthodes.

La justesse d’une méthode de mesure se conçoit d’autant mieux que l’on dispose d’une valeur vraie pour la grandeur mesurée. Mais qu’est-ce que la valeur vraie ? Ne serait-ce pas un saint Graal, une notion mythique faisant l’objet d’une quête scientifique réunissant des laborantins autour d’une paillasse ?

Bien que cette valeur vraie ne soit pas connue avec certitude, il est possible d’avoir une valeur de référence acceptée, par le biais de :

  • matériaux de référence ;
  • préparation d’un échantillon connu ;
  • méthode de mesure de référence dont la justesse est reconnue ;
  • essais interlaboratoires.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1439

Quelques tests d’hypothèses usuels

Le métrologue est confronté à de nombreuses questions liées à l’utilisation des données dont il dispose. Lorsqu’il évalue une répétabilité, il doit s’assurer de l’homogénéité des données qu’il a collectées. Lorsqu’il veut comparer deux moyennes ou deux écarts-types, il doit aussi savoir tenir compte du fait qu’il ne manipule que des estimations. De ce fait, il doit aussi savoir considérer les intervalles de confiance des paramètres estimés. De même lorsqu’il veut statuer quant à une conformité (comparaison d’une estimation à une limite), il doit également considérer le doute associé à l’estimation. Cette fiche décrit les principaux tests nécessaires au quotidien du métrologue.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !