#

Langage C

Langage C dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Langage C dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2002
  • |
  • Réf : H3068

Langage C

Le langage C a été défini en 1972 par Denis Ritchie, chercheur des laboratoires Bell... , dans le cadre d’un projet qui visait à réécrire le système d’exploitation Unix dans un langage de haut niveau... . Le langage C a été fortement influencé par son premier client : Unix, et nombre de ses caractéristiques... dans un langage comme Ada ; l’absence de bibliothèque obligatoire d’exécution rejetant la manipulation...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2003
  • |
  • Réf : S8065

Programmation en langage C++

Le langage C++, développé à partir de C,  est un langage orienté objet qui a l'avantage d... , elle permet de développer des composants logiciels entièrement réutilisables. Un certain nombre de langages... dits «  langages orientés objet  » (LOO) ont été définis de toutes pièces pour appliquer les concepts... de POO. C’est ainsi que sont apparus dans un premier temps des langages comme Smalltalk, Simula ou Eiffel...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2003
  • |
  • Réf : S8066

Programmation en langage C++

Cet article présente trois exemples de programmes utilisant les fonctionnalités du langage orienté...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0820

Adopter un langage commun à tous les acteurs du projet

D’une part, dans la majeure partie des organismes, l’enjeu premier de la communication autour d’un projet ou à l’intérieur d’une équipe projet est de s’assurer de définitions claires, uniques et partagées des principaux termes utilisés pendant toute la durée du projet. Cela s’applique aussi bien à l’objet, résultat attendu du projet, qu’à l’organisation et au management dudit projet.

D’autre part, le choix d’une organisation en mode projet permet, notamment, de faire travailler simultanément ou en temps décalé, ensemble ou dans des groupes différents, des personnes apportant chacune un savoir-faire (compétence ou métier) spécifique. Or chaque profession développe son propre jargon, riche en néologismes ou en anglicismes qui n’ont pas cours ailleurs. Il peut également y avoir des chevauchements : certains termes ou certaines expressions prennent un sens particulier dans un univers professionnel donné. Ce sens peut être par ailleurs différents dans le langage courant ou dans un autre métier. À l’inverse, la même notion peut être nommée différemment d’un contexte professionnel à un autre.

Si l’on n’est pas attentif à ce phénomène, le projet peut venir une « tour de Babel » source d’ambiguïté et de confusion, ayant pour conséquence : perte de temps, gaspillage, erreurs d’autant plus graves qu’elles sont découvertes tardivement.

Cette fiche attire votre attention sur ce qui relève du premier niveau de la communication humaine : le langage, à commencer par ses enjeux dans le cadre d’un projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0822

Interpréter un cahier des charges et valoriser les études

Vous recevez un cahier des charges détaillé dans lequel toute la demande de votre client semble être connue.

Vous pensez légitimement que cela doit suffire à lancer une étude.

Cependant, il est dans votre intérêt de prendre le temps de préciser si le demandeur et le fournisseur que vous êtes interprètent les termes de façon identique.

Vous trouverez dans cette fiche des conseils pour :

  • relire attentivement le cahier des charges reçu ;
  • préciser si le demandeur et le fournisseur interprètent les termes de façon identique ;
  • vérifier si vous ne possédez pas déjà une partie des études nécessaires au lancement du projet.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1072

Appliquer les méthodes exploratoires en recherche bibliographique

Depuis l’avènement de Google, la recherche d’information par interrogation s’est imposée auprès du grand public au détriment de la recherche par catalogue (initiée par Yahoo!). De nombreux scientifiques sont séduits par la simplicité d’interrogation de bases de données en langage naturel, au grand désespoir des documentalistes qui prônent l’utilisation de requêtes structurées pour mener des recherches bibliographiques de qualité.

Nous présentons ici l’intérêt de méthodes exploratoires de recherche bibliographique, qui concilient à la fois simplicité et efficacité en favorisant l’utilisation d’un vocabulaire contrôlé et l’interaction de l’utilisateur pour la construction itérative de requêtes.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !