#

Raffinage

Procédé qui compte une succession d'opérations qui ont pour objectif de purifier une substance, ou un mélange, pour en séparer certaines substances ou composés. En industrie alimentaire cette terminologie est surtout utilisée dans deux secteurs dans lesquels les traitements chimiques sont prépondérants à savoir l'huilerie et la sucrerie.

Raffinage dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Raffinage dans les livres blancs


Raffinage dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2011
  • |
  • Réf : BN3590

Raffinage et conversion des concentrés d'uranium

La conversion et la purification de l'uranium en UF 6 s'effectue industriellement suivant deux voies possibles : soit le raffinage préalable par extraction liquide/liquide suivi de la conversion en UF 6 (voie humide), soit la conversion directe en UF 6 suivie d'une distillation (voie sèche). Dans le cadre de la voie humide, l'oxyde d'uranium est dissout par l'acide nitrique, puis le nitrate d'uranyle est extrait sélectivement par un solvant en milieu acide. Après réextraction en phase aqueuse et dénitration, l'oxyde est alors réduit en UO 2  , puis hydrofluoré en UF 4 et, enfin fluoré en UF 6  . Diverses techniques de réacteurs de fluoration ou d'hydrofluoration sont possibles : réacteurs à flamme, lits fluidisés, fours tournants, fours à lit coulant. Dans le cas de la conversion en voie sèche, l'U 3 O 8 est réduit en UO 2 , puis transformé ensuite en UF 4 puis UF 6 dans une succession de lits fluides. Enfin, l'UF 6 liquide est distillé sous pression dans deux colonnes en série. L'obtention d'UF 6 est rendue possible par la préparation de fluor moléculaire à partir de l'électrolyse de l'HF. Il existe actuellement six convertisseurs d'UF 6 dans le monde et la capacité industrielle installée est de l'ordre de 73 kt U pour une production de 61 kt U en 2009. Le coût de la conversion est faible (2 % du cycle du combustible), mais c'est une étape indispensable entre deux opérations importantes : l'extraction d'uranium et son enrichissement.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2015
  • |
  • Réf : J1217

Catalyse bifonctionnelle redox-acide

La catalyse bifonctionnelle joue un rôle clé en raffinage du pétrole et pétrochimie. Son principal atout est de permettre en une seule étape apparente, rapide et sélective, des transformations nécessitant une série d'étapes successives catalysées par des sites hydrogénants ou des sites acides protoniques. Ce schéma réactionnel, les mécanismes des réactions à promouvoir ou à limiter sont détaillés sur les principaux procédés et l'effet sur l'activité, la stabilité et la sélectivité des catalyseurs, de la balance entre leurs fonctions hydrogénantes et acides, de l'intimité entre les sites correspondants et du chemin de diffusion moléculaire est quantitativement établi. Ces données sont utilisées pour expliquer les choix industriels des catalyseurs et des conditions opératoires.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2016
  • |
  • Réf : J2762

Extraction liquide-liquide

Cet article rappelle brièvement les principes généraux et les méthodes utilisées pour définir un procédé d’extraction liquide-liquide et présente un panorama des divers extractants, diluants et modificateurs de phase disponibles sur le marché international à l’échelle industrielle. Les perspectives de déploiement de nouveaux extractants et diluants industriels innovants, y compris les liquides ioniques, sont également abordées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 juil. 2017
  • |
  • Réf : 0066

Définir les principaux termes : ICPE et exploitant, activité et installation

La réglementation relative aux installations classées est basée sur quelques notions importantes qu’il est nécessaire de connaître afin de comprendre au mieux la finalité des prescriptions définies par le législateur.

L’objectif de cette fiche est donc de définir les principaux termes relatifs à cette partie spécifique du droit de l’environnement, et pour chacun d’eux, de présenter des exemples vous permettant d’appréhender au mieux ces notions et de les situer dans leur contexte réglementaire.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 mars 2017
  • |
  • Réf : 0077

Comprendre les régimes ICPE de classement et de non-classement

Sont considérées comme des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) toutes les installations dont l’exploitation est susceptible de présenter des dangers ou des inconvénients notamment pour la santé et la sécurité du voisinage, ainsi que pour la protection de l’environnement.

  • Une installation peut-elle être non classée ?
  • Qu’impliquent le non-classement et le classement ?

Pour savoir si une installation est classée ou non classée, il faut se référer à la nomenclature qui répertorie les activités et/ou les substances visées.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !