#

Renouvelables

Renouvelables dans les livres blancs


Renouvelables dans les conférences en ligne


Renouvelables dans les ressources documentaires

  • Article
  • |
  • 10 oct. 2014
  • |
  • be8586

Électricité : intermittence et foisonnement des énergies renouvelables

renouvelables électrogènes. On parle alors de « foisonnement » et, en ce qui concerne l'électricité... en ce qui concerne la part d'énergies renouvelables électrogènes (mais sans préciser les sources). Les conclusions...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article
  • |
  • 10 mai 2003
  • |
  • d4006

Sources renouvelables d’électricité

Les ressources renouvelables sont disponibles en grande quantité et donc en mesure de nous fournir... ’énergie. Les sources d’électricité renouvelables que sont l’hydraulique, le solaire, l’aérogénération, etc... ., font l’objet de l’article précédent  Production d’énergie électrique par sources renouvelables... renouvelables ont considérablement baissé au cours des décennies passées et sont en train de devenir compétitifs...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article
  • |
  • 10 juil. 2015
  • |
  • in301

Intermittence des énergies renouvelables et mix électrique

des renouvelables quand elle est trop élevée et produirait quand elle est trop basse. L'article analyse... de renouvelables. Il donne le comportement du mix électrique et de l'appoint ainsi que les émissions de CO2... et sur un système d'appoint pour la gérer. Un appoint efficace stockerait la puissance des renouvelables... et en Allemagne et étudie des scénarios avec différentes parts de renouvelables. Il donne le comportement du mix...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Fiche
  • |
  • 25 févr. 2016
  • |
  • 0425

Pensez cycle de vie pour reconcevoir produits et services

« L’éco-conception est un enjeu national porté par la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et qui fait partie des investissements d’avenir pour le développement des entreprises françaises » (Extrait de la mission « Compétitivité durable des entreprises » de la DGCIS de 2011). La Loi de finances rectificative n° 2010-237 du 9 mars 2010 (Grand emprunt - Investissements d’avenir) a ouvert ainsi 250 M€ pour financer l’action « économie circulaire » qui inclut l’éco-conception. Derrière ces effets d’annonce, la conception durable (terme plus général qu’éco-conception) ou encore l’éco-innovation des biens, des produits et des processus s’avèrent être une orientation capitale pour la planète ainsi que pour notre pays. C’est également devenu un des objectifs de compétitivité majeur des entreprises de production de biens et de services, et une thématique de recherche importante des laboratoires universitaires.

La conception durable se définit, quand on se réfère à la définition originale de la durabilité, comme la conception d’un bien, d’un service ou d’un processus ayant des caractéristiques « soutenables ». Depuis quelques années, la conception durable bouleverse déjà considérablement les industries de biens et de services. Cette fiche repère a pour objectifs :

  • d’énoncer les enjeux et les grands principes de la conception durable de produits, services, procédés et organisations comme l’économie circulaire et la comptabilité des impacts environnementaux sur un cycle de vie ;
  • de proposer six axes de progrès en éco-innovation ou conception durable.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Fiche
  • |
  • 06 avr. 2012
  • |
  • 0860

Intégrer des matières plastiques issues de ressources renouvelables : additivation des biopolyesters

Vous souhaitez faire évoluer vos produits en incorporant des matières plastiques issues de ressources renouvelables dans votre gamme. Cette démarche forte d’éco-conception requiert votre plus grande attention, la formulation de ces matières premières étant loin d’être aussi maîtrisée que celle de leurs équivalents issus de ressources fossiles, tels que les polyoléfines. Hormis pour les applications bien identifiées, tels que les films de paillage, les sacs de caisse ou les services de couverts jetables, il est probable que vos fournisseurs doivent développer en partenariat une formulation adaptée à votre application. Vous êtes l’expert sur lequel le fournisseur s’appuiera pour répondre à vos attentes.

La vocation de cette fiche pratique est de vous donner quelques clés vous permettant d’identifier les principales difficultés que vous risquez de rencontrer lors de l’intégration de ces matières innovantes afin de mieux cibler vos besoins et échanger avec vos fournisseurs.

Remarque

Cette fiche se focalise sur les biopolyesters (polyesters compostables issus de ressources renouvelables) et ne s’attardera pas sur les plastiques issus de ressources renouvelables identiques aux plastiques base pétrole (bio PET, bio PE, bio PP), ces matières étant formulées à l’identique.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Fiche
  • |
  • 28 avr. 2012
  • |
  • 0870

Intégrer des biopolymères ou des polymères biodégradables

La diminution de la ressource fossile, non renouvelable, ainsi que la forte augmentation du prix du baril de pétrole ont poussé le développement d’une nouvelle génération de matériaux plus respectueux de l’environnement : les biopolymères et les polymères biodégradables. Ces matériaux peuvent être classés selon deux critères principaux : leur origine renouvelable et/ou leur caractère biodégradable. Le challenge de la communication sur ces matériaux est de distinguer au mieux les aspects origine et fin de vie (issus de ressources renouvelables et compostables) actuellement trop souvent mal interprétés. L’industriel désireux d’incorporer ce type de matière doit prendre en compte une démarche globale que nous allons tenter d’établir dans cette fiche.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !