#

Reseau de parties prenantes

Reseau de parties prenantes dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Reseau de parties prenantes dans les livres blancs


Reseau de parties prenantes dans les conférences en ligne


Reseau de parties prenantes dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2011
  • |
  • Réf : BE8750

Production de chaleur à partir de bois

'électricité de la chaudière et du réseau est responsable d'une part non négligeable des émissions de gaz à effet de serre... approche que la partie organique du bois sec contient 50 % de carbone, 44 % d'oxygène et 6 % d... est chauffé, puis à partir de 300  o C, il dégage des gaz (c'est la phase dite de pyrolyse) qui, au contact... la combustion complète et une partie ressort dans les fumées. Combustion de bois humide L'ensemble...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2013
  • |
  • Réf : G8210

Démarche EFQM : le développement durable au service de toutes les parties prenantes

des attentes des parties prenantes pour identifier et prioriser les actions de progrès et en mesurer... de l'organisation et de ses parties prenantes. Toute organisation, que ce soit une entreprise, une partie d... , voit ses parties prenantes lui demander d’améliorer sa performance à leur égard. De meilleurs services... du développement durable d’assurer une réponse équilibrée et pérenne aux attentes de toutes les parties prenantes...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2009
  • |
  • Réf : MT9100

Maintenance, partie prenante du Facilities Management

en tant que spécialité à part entière a conduit à la création et au développement d'opérateurs indépendants (de...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0805

Formaliser le réseau des parties prenantes avec une carte heuristique

L’adoption du management de projet au-delà des domaines classiques du pétrole, de la construction (bâtiment, nucléaire, etc.), de la défense ou de l’aéronautique, a fait que chacun devient chef de projet avec l’obligation d’équilibrer des exigences concurrentes ou contradictoires, de convaincre un réseau d’acteurs et de décideurs changeants, de mobiliser vers le changement positif espéré (cf« Utiliser des cartes heuristiques en management de projet »).

Par ailleurs, le « management des parties prenantes » est mis en exergue par la récente norme ISO 21500:2012. Le Project Management Institute a aussitôt emboîté le pas (cf. 5e édition du PMBoK®). Bien que nous préférions le terme « d’acteurs » qui prend davantage en compte la capacité décisionnaire de l’individu ou du groupe (cf. glossaire), nous adopterons ici le même vocable.

La carte heuristique rend accessible au plus grand nombre les fonctionnalités d’outils historiquement assez onéreux qui permettent d’identifier les parties prenantes et d’en gérer l’implication.

Cette fiche pratique donne des repères pour construire le réseau des acteurs d’un projet, en particulier lors de son montage, avec la carte heuristique. En partant d’un exemple, elle montre toute l’importance de l’identification des liens et des corrélations entre acteurs pour la maîtrise de la communication et le « marketing » du projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 août 2015
  • |
  • Réf : 1472

Intégrer les parties prenantes en éco-innovation

La notion de partie prenante est fondamentale en éco-innovation, car associée aux partenaires de la chaîne de valeur, mais également aux organisations extérieures à l’entreprise (comme par exemple des réseaux professionnels ou des ONG). Pour faire émerger rapidement des concepts éco-innovants, la vision indirecte consiste à prendre en compte des points de vue extérieurs à l’entreprise par l’intermédiaire des réseaux de parties prenantes.

Dans cette fiche, vous trouverez des clés pour travailler en groupe multidisciplinaire sur la notion de réseaux de parties prenantes à différents moments clés en amont d’un processus d’éco-innovation (autrement appelé Front End of Eco-Innovation, ou FEEI).

Le FEEI comporte trois étapes de questionnement principales qui structurent la fiche :

  • comment identifier des opportunités d’éco-innovation à partie de la cartographie des parties prenantes ?
  • comment générer des idées éco-innovantes à partir d’une sélection de parties prenantes ?
  • comment évaluer et sélectionner les idées les plus prometteuses ?

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 oct. 2015
  • |
  • Réf : 1512

Analyse de la dynamique des parties prenantes par le programme/antiprogramme

Une position est la capacité d’une partie prenante d’empêcher ou de favoriser la réussite du projet. La compréhension globale des positions adoptées par les acteurs permet au chef de projet de conduire des actions, par exemple de ramener un acteur parmi les forces qui favorisent la réussite du projet.

Au-delà de cette première utilisation du programme/antiprogramme, il en existe une deuxième, plus élaborée, qui permet au chef de projet d’enrichir le débat contradictoire (controverse). Cet enrichissement permet d’innover et de répondre au plus près aux attentes des parties prenantes. Le programme/antiprogramme est donc particulièrement intéressant pour analyser la dynamique des acteurs car l’analyse peut se faire dans le temps, c’est-à-dire durant tout le cycle de vie du projet. Cette méthode permet aussi au chef de projet de prendre en compte les acteurs non humains.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !