#

Stockage d’énergie

Stockage d’énergie dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Stockage d’énergie dans les livres blancs


Stockage d’énergie dans les conférences en ligne


Stockage d’énergie dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2017
  • |
  • Réf : BE8050

Convertisseurs thermomécaniques

Les convertisseurs thermomécaniques , tels que l’ensemble des moteurs thermiques, les machines frigorifiques ou les pompes à chaleur, convertissent l’énergie thermique en énergie mécanique et vice et versa. Leur fonctionnement est régi par les deux principes de la thermodynamique qui sont la conservation de l’énergie et les transferts d’énergie des hautes vers les basses intensités. Cet article reprend ces notions générales en rappelant le principe du cycle de Carnot. Sont ensuite présentés et analysés les deux types de cycles des générateurs thermomécaniques, celui adapté aux machines à compression de gaz, et celui adapté aux machines à compression de vapeur.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2017
  • |
  • Réf : BE8053

Convertisseurs thermomécaniques

On trouve les installations motrices à vapeur dans les grandes centrales de production d’électricité et sur des sites industriels. Les cycles de base, dits cycles de Rankine, sont proches des cycles de Carnot.Pour augmenter le rendement de ces machines, diverses évolutions leur sontapportées. Les rejets thermiques de ces installations motrices à vapeur sont importants,comme dans toutes machines thermiques et la récupération de cette chaleur est capitale.La production d'énergie totale ,ou de congénération,de l’IMV est alors de deux natures  : mécanique (ou électrique) et thermique.Les machines thermiques , dont le rendement est actuellement le plus élevé, sont dites à cycles combinés. Elles correspondent au couplage d'une IMV à une TAC (turbine à combustion).

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : BE8115

Systèmes de stockage d’énergie associés aux énergies renouvelables

Dans cet article sont décrits les différentes type du stockage stationnaire d'électricité associés aux énergies renouvelables intermittentes solaire ou éolienne  : dans des batteries pour des sites isolés, pour les véhicules électriques ou pour de l'autoconsommation solaire ,mais aussi dans des stations de transfert d'énergie par pompage STEP . Les perspectives de développement technologique et les conditions à respecter pour concevoir et installer un stockage lithium-ion de grande taille sont particulièrement étudiées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0103

Bilan de fonctionnement : lister les mesures compensatoires (partie 4)

À ce stade du bilan de fonctionnement, une synthèse du fonctionnement de vos installations a été établie en analysant, sur la période décennale retenue, le fonctionnement, la conformité technique et réglementaire et la performance au regard des meilleures techniques disponibles (MTD). Il vous est maintenant demandé de lister les mesures compensatoires, cette étape correspondant à la quatrième partie de votre bilan de fonctionnement.

  • Que doit contenir cette partie ?
  • Où trouver les éléments d’information ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 mai 2013
  • |
  • Réf : 1162

Prévenir le risque ATEX lié à l’utilisation et le stockage de produits chimiques

Vous stockez et/ou utilisez des produits chimiques dans un espace clos ? Vous vous exposez donc peut-être à un risque d’explosion liée à la formation d’une atmosphère explosive et devez maîtriser ce danger.

  • Qu’est-ce qu’un phénomène d’explosion ?
  • Comment agir sur chacun des leviers de ce phénomène pour en éviter l’occurrence et, si l’explosion se produit, comment en limiter les effets ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2014
  • |
  • Réf : 1369

La méthode Multi-Énergie

En cas d’inflammation d’un nuage de gaz dans sa plage d’inflammabilité, c’est-à-dire que si la concentration de gaz dans l’air se situe entre la limite inférieure d’inflammabilité (LII) et la limite supérieure d’inflammabilité (LSI), il sera observé un phénomène dit de feu de nuage (flash fire). Ce feu de nuage générera des effets thermiques et des effets de surpression. Dans le cadre des études de dangers, les effets de surpression associés au phénomène de feu de nuage sont généralement estimés à l’aide de la méthode Multi-Énergie.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !