#Valorisation

Retour

#Valorisation dans actualités

La cour des comptes épingle le recyclage à Paris

En chiffres

13 février 2017

La cour des comptes épingle le recyclage à Paris

L'Ile-de-France produit 15% des déchets ménagers français, mais n'en recycle que 28%. La région reste encore dépendante de l'incinération (62%) et met encore une part non négligeable de ses déchets (9%) en décharge. Le rapport annuel de la Cour des comptes épingle la région et la capitale pour ces résultats médiocres.

Royal lance un appel d'offres pour les technologies solaires innovantes

AFP

10 février 2017

Royal lance un appel d'offres pour les technologies solaires innovantes

Le ministère de l'Environnement et de l'Energie lance un appel d'offres "pour les technologies solaires innovantes, dont la route solaire", a annoncé jeudi Ségolène Royal à Grenoble lors d'un déplacement sur la transition énergétique.

Innover pour mieux recycler les véhicules

Décryptage

24 octobre 2016

Innover pour mieux recycler les véhicules

GDE, filiale française du groupe Ecore, traite l'ensemble de ses résidus post-broyage de véhicules hors d'usage sur son site de Rocquancourt, au sud de Caen. Le recycleur mise sur la R&D pour atteindre les objectifs de la filière et créer de la valeur.

#valorisation Dans les articles et les fiches des ressources documentaires

Référence 0632

Que ce soit à l’occasion d’une opération d’achat ou de vente de technologies (vente de fonds de commerce, apport partiel d’actif, apport au capital d’une société, cession ou licence de titres de propriété intellectuelle, communication de savoir-faire commercial ou industriel, accord de licences croisées), d’une demande de vos investisseurs dans le cadre d’audits financiers (due diligence, rapport annuel comptable, gestion fiscale, financement par la dette), de la constitution d’un portefeuille de titres de propriété intellectuelle, ou dans le cadre de litiges (pour une expertise financière des dommages et intérêts, un règlement transactionnel), votre entreprise peut avoir besoin d’évaluer la valeur de ses actifs immatériels.

Vous devez donc pouvoir :

  • recenser vos actifs immatériels valorisables ;
  • évaluer la valeur de vos technologies le plus précisément possible ;
  • appliquer les principales méthodes d’évaluation financière.
Référence 0822

Vous recevez un cahier des charges détaillé dans lequel toute la demande de votre client semble être connue.

Vous pensez légitimement que cela doit suffire à lancer une étude.

Cependant, il est dans votre intérêt de prendre le temps de préciser si le demandeur et le fournisseur que vous êtes interprètent les termes de façon identique.

Vous trouverez dans cette fiche des conseils pour :

  • relire attentivement le cahier des charges reçu ;
  • préciser si le demandeur et le fournisseur interprètent les termes de façon identique ;
  • vérifier si vous ne possédez pas déjà une partie des études nécessaires au lancement du projet.
Référence 0924

En phase de lancement de projet, l’estimation des coûts du projet doit être la plus précise possible. C’est sur cette base que le projet sera validé et le budget initial du projet établi.

Cette fiche vous apporte une démarche complète pour atteindre cet objectif.

Référence c5221
Les boues d'épuration se présentent sous forme d'un "soupe épaisse" à qui ont fait subir un grand nombre de traitements, pour essentiellement réduire sa teneur en eau. Après un rappel des enjeux relatifs aux boues d'épuration, sont détaillées les techniques de traitement, ou de valorisation, de ces sous-produits : stabilisation des boues , procédé de réduction des boues , déshydratation des boues, oxydation par voie humide, compostage, épandage agricole.
Référence g1814
Le dioxyde de carbone - CO 2 - peut être utilisé comme matière première ou réactif pour être valorisé par voie chimique. La transformation chimique du CO 2 est réalisable par différentes techniques : minéralisation, synthèse organique, hydrogénation, reformage sec, électrolyse, thermochimie… Les produits obtenus trouvent des applications dans les filières énergétiques, chimiques, du bâtiment, etc. Le choix de mise en œuvre d’une voie de valorisation du CO 2 , quelle soit chimique, biologique ou directe sans transformation, va dépendre de critères technico-économiques - par exemple : pureté du CO 2 , maturité technologique, rentabilité, … - mais aussi de critères environnementaux et sociaux.
Référence g1816
Le dioxyde de carbon, gaz à effet de serre émis en partie par les activités humaines, peut être utilisé directement ou après transformation. L’utilisation directe par l’industrie et la filière pétrolière est réelle depuis de nombreuses années. Le développement de nouvelles filières, comme celle de la « géothermie profonde » utilisant le CO 2  sans transformation, pourrait permettre d’augmenter significativement les quantités de CO 2 valorisé dans le futur. C’est aussi le cas des voies de valorisation biologique qui utilisent le CO 2 , même sous forme de fumées de combustion, comme nutriment par les organismes chlorophylliens, par exemple les micro-algues.

#Valorisation Dans toutes les offres de ressources documentaires

#Valorisation dans formation

#Valorisation dans traduction technique