#Valorisation des déchets

Retour

#Valorisation des déchets dans actualités

Déchets nucléaires : accord à l'amiable entre le Portugal et l'Espagne

AFP

21 février 2017

Déchets nucléaires : accord à l'amiable entre le Portugal et l'Espagne

L'Espagne s'est engagée à suspendre son projet de stockage de déchets nucléaires près de la frontière avec le Portugal, le temps d'une consultation avec son voisin ibérique, selon un accord à l'amiable annoncé mardi par la Commission européenne.

Plastique opaque: les recycleurs et fabricants cherchent des solutions

AFP

20 février 2017

Plastique opaque: les recycleurs et fabricants cherchent des solutions

Les recycleurs sont appelés à chercher des solutions pour le plastique PET opaque, en plein développement notamment dans les bouteilles de lait, mais difficile à recycler, a annoncé lundi Eco-emballages.

La cour des comptes épingle le recyclage à Paris

En chiffres

13 février 2017

La cour des comptes épingle le recyclage à Paris

L'Ile-de-France produit 15% des déchets ménagers français, mais n'en recycle que 28%. La région reste encore dépendante de l'incinération (62%) et met encore une part non négligeable de ses déchets (9%) en décharge. Le rapport annuel de la Cour des comptes épingle la région et la capitale pour ces résultats médiocres.

Innover pour mieux recycler les véhicules

Décryptage

24 octobre 2016

Innover pour mieux recycler les véhicules

GDE, filiale française du groupe Ecore, traite l'ensemble de ses résidus post-broyage de véhicules hors d'usage sur son site de Rocquancourt, au sud de Caen. Le recycleur mise sur la R&D pour atteindre les objectifs de la filière et créer de la valeur.

#valorisation des déchets Dans les articles et les fiches des ressources documentaires

Référence 0783

Le Grenelle de l’environnement et les Directives européennes modifient au fur et à mesure la gestion des déchets en entreprise et étendent la responsabilité des producteurs. Il est dès lors nécessaire pour une entreprise de connaître les exigences à respecter dans le cadre de la gestion de ses déchets. Quelles sont les actions à mettre en œuvre quels que soient la taille de l’entreprise, son statut, ou la quantité de déchets produite ?

Référence 1486

Les déchets liquides et solides produits par les entreprises présentent des dangers physiques et chimiques variés qu’il convient d’étudier. Cette étude passe par la connaissance des différentes technologies de traitement et de valorisation des déchets. De cette manière, l’industriel peut déterminer les filières de traitement les plus optimisées.

Référence 1487

Les déchets ont un coût financier non négligeable pour les entreprises. Connaître les responsabilités du producteur de déchets est donc important, d’une part pour s’assurer de la conformité de l’organisme par rapport à la réglementation, d’autre part afin d’optimiser ce poste de dépenses. Cette fiche vous permet de faire le point sur ces obligations.

Référence c5221
Les boues d'épuration se présentent sous forme d'un "soupe épaisse" à qui ont fait subir un grand nombre de traitements, pour essentiellement réduire sa teneur en eau. Après un rappel des enjeux relatifs aux boues d'épuration, sont détaillées les techniques de traitement, ou de valorisation, de ces sous-produits : stabilisation des boues , procédé de réduction des boues , déshydratation des boues, oxydation par voie humide, compostage, épandage agricole.
Référence g1814
Le dioxyde de carbone - CO 2 - peut être utilisé comme matière première ou réactif pour être valorisé par voie chimique. La transformation chimique du CO 2 est réalisable par différentes techniques : minéralisation, synthèse organique, hydrogénation, reformage sec, électrolyse, thermochimie… Les produits obtenus trouvent des applications dans les filières énergétiques, chimiques, du bâtiment, etc. Le choix de mise en œuvre d’une voie de valorisation du CO 2 , quelle soit chimique, biologique ou directe sans transformation, va dépendre de critères technico-économiques - par exemple : pureté du CO 2 , maturité technologique, rentabilité, … - mais aussi de critères environnementaux et sociaux.
Référence g1816
Le dioxyde de carbon, gaz à effet de serre émis en partie par les activités humaines, peut être utilisé directement ou après transformation. L’utilisation directe par l’industrie et la filière pétrolière est réelle depuis de nombreuses années. Le développement de nouvelles filières, comme celle de la « géothermie profonde » utilisant le CO 2  sans transformation, pourrait permettre d’augmenter significativement les quantités de CO 2 valorisé dans le futur. C’est aussi le cas des voies de valorisation biologique qui utilisent le CO 2 , même sous forme de fumées de combustion, comme nutriment par les organismes chlorophylliens, par exemple les micro-algues.

#Valorisation des déchets Dans toutes les offres de ressources documentaires

#Valorisation des déchets dans formation

#Valorisation des déchets dans traduction technique