#

XMXSA1bK1vq12N0508mQrTbDq1GDv5mdFYVt4WWCMnYeMbhvX0f49isCpvkpAwY3

XMXSA1bK1vq12N0508mQrTbDq1GDv5mdFYVt4WWCMnYeMbhvX0f49isCpvkpAwY3 dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


XMXSA1bK1vq12N0508mQrTbDq1GDv5mdFYVt4WWCMnYeMbhvX0f49isCpvkpAwY3 dans les livres blancs


XMXSA1bK1vq12N0508mQrTbDq1GDv5mdFYVt4WWCMnYeMbhvX0f49isCpvkpAwY3 dans les conférences en ligne


XMXSA1bK1vq12N0508mQrTbDq1GDv5mdFYVt4WWCMnYeMbhvX0f49isCpvkpAwY3 dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2001
  • |
  • Réf : AF38

Racines des polynômes

for norm Warning, new definition for trace > sylvester(X^3+X^2+2*X-1,X^2+4*X-5,X... de et de  : (1, 0), ( X , 0), ..., ( X  m  –1 , 0), (0, 1), (0, X  ), ..., (0, X  n1 ). La matrice... )   Si et , alors : (4)   r n, m ( P, Q ) r n, s ( P, R  ) =  r n, m+s ( P, QR  ). Preuve...  +  q et X  2  +  X  + 1 aient, dans , une racine commune au moins. > resultant(X^3+p*X+q,X^2+X+1,X)=0...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 1998
  • |
  • Réf : H3158

Programmation logique avec contraintes

: circuit(<X1,X2,X3>,<Y1,Y2>,<P1,P2,1′,P4,P5>), booléens(<X1,X2,X3,Y1,Y2>). avec : booléens(< >). booléens(<B>.L) :− boolean... not(circuit(<X1,X2,X3>,<Y1,Y2>,<P1′,P2′,0′,P4′,P5′>)). qui assure qu’aucun couple d’entrées-sorties résultant ne peut correspondre au circuit... <P1,P2,P3,P4,P5>) vrai si X1, X2, X3 sont les entrées d’un circuit et Y1, Y2 les sorties et si : le circuit... <Y1,Y2>, <P1,P2,P3,P4,P5>) :− auPlusUnDeVrai(<P1,P2,P3,P4,P5>) { ~P1 => ( U1 <=> X1...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2009
  • |
  • Réf : P1110

Détermination des structures 3D des macromolécules biologiques par diffraction X. Partie 1

le plus utilisé, pour sa grande efficacité à précipiter les protéines et sa forte solubilité dans l'eau (3,9 M à 0...   o C, 4,1 M à 25  o C) ; les polymères à longue chaîne et les polymères de bas poids moléculaire... pour les cristaux de macromolécules biologiques (voir paragraphe  4.3.1 ), l'énergie diffractée E hkl... par un paramètre atomique unique noté B j  , (voir [ P 1 111, § 4]). On utilise maintenant le terme...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0541

Études des dangers : banques de données et pondération des valeurs

La quantification des risques industriels nécessite d’évaluer les deux composantes du risque que sont la probabilité et la gravité de phénomènes dangereux tels que les incendies ou les explosions.

De plus en plus, l’évaluation de la probabilité repose sur la mise en œuvre de méthodologies dites probabilistes qui prennent en compte de nombreux paramètres parmi lesquels on peut citer la fréquence des événements redoutés, les probabilités de défaillances des barrières de sécurité et les probabilités d’inflammation.

Ces différents paramètres peuvent être quantifiés en ayant recours à des banques de données. Cette manière de procéder a pour principal intérêt d’être relativement simple à mettre en œuvre. En revanche, une question subsiste : les valeurs rapportées dans les banques de données sont-elles représentatives du cas étudié ?

Dès lors, afin d’adapter les valeurs issues des banques au cas étudié, il est fréquent que l’analyste « pondère » les valeurs pour tenter de retranscrire certaines spécificités du cas étudié. Dans le cadre des analyses de risques quantifiées, le paramètre le plus fréquemment « pondéré » est incontestablement la fréquence de fuite sur canalisation.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1280

Intégrer incertitudes techniques et aléas aux plannings, budget et risques

Au sein d’un projet, les questions suivantes se posent souvent :

  • ce « risque » est-il une incertitude technique ou un aléa ?
  • comment intégrer les incertitudes techniques et les aléas dans le planning ?
  • n’a-t-on pas compté deux fois les mêmes « risques », à la fois dans le budget et dans l’analyse de risques ?

C’est à ce type de questions que cette fiche se propose de répondre.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1413

Validation de la robustesse d’une méthode analytique par plan d’expériences

La robustesse d’une méthode d’analyse est une mesure de sa capacité à supporter sans conséquence de petites variations des paramètres internes à la méthode (pH, débit…). Il s’agit de variations de l’ordre de grandeur de celles qui pourraient se produire lors de la mise en application de la méthode en conditions normales d’usage. La robustesse permet donc d’évaluer la fiabilité d’une méthode dans ses conditions d’usage de routine.

Plusieurs guides de référence sont mis à la disposition des qualiticiens pour la validation de méthodes analytiques. Les travaux de la Commission d’harmonisation internationale (ICH pour International Conference Harmonisation) avec le guide Q2 (R1) constituent un des documents de référence en la matière. Notons que si la validation de la robustesse n’est pas listée dans les critères obligatoires définis par l’ICH pour la validation d’une méthode analytique, il est notoire que l’étude de la robustesse doit être considérée à une étape appropriée du développement de la procédure d’analyse.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !