#

Y2zFGe746UXwTtSlBhV7FZZFUHrCUnBFCJAGvqhRnNMnWspI19xglxUZlLznrnE4

Y2zFGe746UXwTtSlBhV7FZZFUHrCUnBFCJAGvqhRnNMnWspI19xglxUZlLznrnE4 dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Y2zFGe746UXwTtSlBhV7FZZFUHrCUnBFCJAGvqhRnNMnWspI19xglxUZlLznrnE4 dans les livres blancs


Y2zFGe746UXwTtSlBhV7FZZFUHrCUnBFCJAGvqhRnNMnWspI19xglxUZlLznrnE4 dans les conférences en ligne


Y2zFGe746UXwTtSlBhV7FZZFUHrCUnBFCJAGvqhRnNMnWspI19xglxUZlLznrnE4 dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2008
  • |
  • Réf : AF5061

Maple et la mécanique des systèmes multicorps – Partie 2

des en utilisant directement « int »  : >I_zz:≥int(int(int(r**3*rho,z≥L/2..+L/2),r≥0..R), theta≥beta..beta...  : >T_2_0:≥1/2*DotProduct(V_G_2_0_B2, V_G_2_0_B2,conjugate≥false)+DotProduct(Omega_2_0_B2, MatrixVectorMultiply(I_G_2_B2,Omega_2_0_B2...  : >M:≥Int(Int(Int(r*rho,z≥-L/2..+L/2),r≥0..R),theta≥-beta..beta); Pour forcer l'évaluation, il faut utiliser « int » avec une minuscule, ou bien réaliser... 'inertie : >zg:≥1/M*Int(Int(Int(R*cos(theta)*rho,z≥-L/2..+L/2),r≥0..R),theta≥-beta..beta); >value(zg); Pour terminer, déterminons le moment d'inertie autour de l'axe...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 1998
  • |
  • Réf : H3158

Programmation logique avec contraintes

ordinaire : début entier x = 3 ; entier y = x + 4 ; entier z = y + 2 x ; imprimer(y, z) fin... linéaires : début entier x = 3 ; entier y = x + 4 z ; entier z = y + 2 x ; imprimer (y, z) fin... ′, Z′), {concat([1,2],Y, Z) = concat([E′│X′], Y′, [E′│Z′]))}) où X′, Y′ et Z′ sont de nouvelles... variables. Cet état se ramène à : ({Y, Z}, concat(X′,Y′, Z′), {[1,2]=[E′│X′], Y=Y′, Z=[E′│Z′]}) L'état...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2015
  • |
  • Réf : K726

Procédés d'élaboration des conducteurs recouverts supraconducteurs

planaire (FWHM) comprise entre 6,8 et 7,4° pour LMO et MgO homo-épitaxié  SELVAMANICKAM (V.), CHEN (Y... -TFA »  SOLOVYOV (V.), IVO (K.D.), QIANG (LI) - Growth of thick YBa2Cu3O7 layers via a barium fluoride process... on the Critical Current Densities of Ba2YCu3O7-y Films Prepared by the Dipping-Pyrolysis Process... to fabricate BaZrO3-doped YBa2Cu3O7-d film on RABiTS substrates. , il est donc inutile d'y revenir...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2011
  • |
  • Réf : 0354

Formuler une contradiction selon la TRIZ

Vous affrontez des contradictions pour résoudre un problème ? Ces contradictions peuvent être administrative (ex. : J’aimerais [éviter que la pince à linge ne marque le linge], mais je ne sais pas comment) ou technique (pour la pince à linge, aller dans le sens de marquer moins le linge risque de provoquer l’effet indésirable de le voir moins bien maintenu sur le fil), ou physique (toujours pour la pince, la raideur du ressort doit être grande pour maintenir le linge et faible pour ne pas le marquer).

La TRIZ part du postulat que tout problème inventif peut être (re)formulé sous la forme dialectique d’une contradiction. Il existe trois formes de contradiction dans la TRIZ mais seules deux d’entre elles peuvent permettre d’aller plus avant dans la résolution des problèmes inventifs : les contradictions techniques et physiques.

Cette fiche vous propose une démarche d’analyse d’une situation initiale pour en extraire une ou plusieurs contradictions et ainsi posséder autant de clés d’entrée pour résoudre le problème posé.

Ce que vous pourrez obtenir en termes de bénéfices suite à la formulation de contradictions se résume en deux points :

  • une reformulation de votre problème dans le sens de sa simplification pour rendre plus propice sa résolution ;
  • une modélisation de votre problème permettant le mélange des connaissances d’origines diverses et ainsi aborder leur résolution de façon multidisciplinaire.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1456

Intervalle de confiance d’un écart-type et d’une moyenne

Lorsque nous considérons quelques valeurs dans le cadre d’un échantillon, les paramètres calculés ne sont que des estimateurs des paramètres recherchés. La moyenne empirique est une estimation de l’espérance mathématique de la population parente. L’écart-type expérimental n’est, lui aussi, qu’une estimation. Pour tenter de décrire plus précisément la réalité, il est possible d’évaluer des estimations par intervalles de confiance pour tenir compte de l’effet échantillonnage et se donner ainsi une idée plus juste des valeurs possibles des paramètres de la loi parente.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1483

Surveiller statistiquement un lot d’instruments de mesure : la comparaison inter-instruments

Cette fiche propose une méthode statistique de comparaison des chaînes et instruments de mesure basée sur les tests d’hypothèses : la C2I (comparaison Inter-Instruments). Particulièrement utile dans les cas de raccordements difficiles, elle apporte une solution aux besoins d’étalonnage de chaînes de mesure non démontables.

Plus qu’une surveillance classique, elle a pour but de démontrer, suite à un étalonnage, le maintien du raccordement dans le temps de ceux-ci.

Il n’est pas rare que les entreprises disposent d’un nombre conséquent d’instruments et chaînes de mesure similaires (balances, pipettes, clés dynamométriques, pieds à coulisse, thermomètres…). Les étalonnages systématiques, souvent programmés à intervalles fixes (un an), entraînent des surcoûts, soit en matière de qualité (périodicité trop longue entraînant des non-conformités), soit financiers (périodicités trop courtes entraînant une surqualité). La C2I permet d’optimiser les intervalles tout en assurant le maintien du raccordement.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !