#

YCGcCm1aPWJMs8fzjhW5WnGS4ur8u93HzmIza6nuj2B9dNExHweftxwdb2TrrQpK

YCGcCm1aPWJMs8fzjhW5WnGS4ur8u93HzmIza6nuj2B9dNExHweftxwdb2TrrQpK dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


YCGcCm1aPWJMs8fzjhW5WnGS4ur8u93HzmIza6nuj2B9dNExHweftxwdb2TrrQpK dans les livres blancs


YCGcCm1aPWJMs8fzjhW5WnGS4ur8u93HzmIza6nuj2B9dNExHweftxwdb2TrrQpK dans les conférences en ligne


YCGcCm1aPWJMs8fzjhW5WnGS4ur8u93HzmIza6nuj2B9dNExHweftxwdb2TrrQpK dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2002
  • |
  • Réf : H3028

Calcul formel avec Maple

}),theta=–Pi..Pi): >[nbsp ]plan:=plot3d(subs(R=2.5,r=1,x*r/sqrt(R^2–r^2)),x=–3..3,y=–4..4... =RootOf(X^2+X+1)): >[nbsp ]factor(subs(a=–j*b–j^2*c,U)); (– (1... ]restart: >[nbsp ]U:=a^2+b^2+c^21; >[nbsp ]u:=subs(a=cos(alpha),b=cos(beta), c=cos(Pi–alpha–beta),U... ) >[nbsp ]U=subs(cos(alpha)=a,cos(beta)=b,cos(alpha+beta)=–c,u); a 2  +  b 2  +  c 2  – 1 = – 2...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2015
  • |
  • Réf : K726

Procédés d'élaboration des conducteurs recouverts supraconducteurs

) J c  > 1,6 MA/cm 2 (à 77 °K et en champ propre) sur des échantillons de 7 cm de long (soit un courant critique... 'ions linéaires (60 × 6 cm 2 ) et un système d'enroulement hélicoïdal des rubans (figure  4 )  XIONG (X... une grande surface de dépôt (60 × 10 cm 2 ). Un système d'enroulement hélicoïdal multipassage (jusqu'à 5... planaire (FWHM) comprise entre 6,8 et 7,4° pour LMO et MgO homo-épitaxié  SELVAMANICKAM (V.), CHEN (Y...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2014
  • |
  • Réf : S7425

Commande Prédictive

est certainement d’un ordre bien supérieur à 2 !...) (voir programme MATLAB® au paragraphe  9.1 ). Exemple... [ n , n  +  h ], que l’on applique à l’entrée du processus. 4À l’instant suivant n  + 1, toute la procédure est identiquement... est maximum à l’origine, on choisit donc : h  = 1. Nous donnerons plus d’explications au paragraphe  1.5... ’un processus P 1 et une régulation externe PFC 2 d’un processus P 2 (figure  17 ). L’actionneur...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 oct. 2011
  • |
  • Réf : 0464

Méthode 8D : outil de résolution de problème

Vous êtes confronté à un problème et cherchez à le résoudre. La méthode 8D, pour 8 « do » (les 8 actions à réaliser), vous permet de corriger efficacement tout problème rencontré que ce soit un problème lié à la qualité du produit ou à l’organisation.

La méthode 8D est performante car elle est collaborative, elle s’appuie sur l’expérience des acteurs concernés, elle fournit un cadre standard de résolution de problème et permet de remonter jusqu’aux causes profondes pour éviter que les problèmes ne réapparaissent.

Cette fiche décrit les huit étapes de la méthode :

  • définir le groupe de travail ;
  • décrire le problème ;
  • définir les actions de correction immédiates ;
  • déterminer les causes réelles du problème ;
  • déterminer les actions correctives ;
  • déployer et valider les actions correctives ;
  • déterminer les actions préventives permettant d’éviter toute récidive ;
  • dire merci au groupe de travail et le féliciter.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1413

Validation de la robustesse d’une méthode analytique par plan d’expériences

La robustesse d’une méthode d’analyse est une mesure de sa capacité à supporter sans conséquence de petites variations des paramètres internes à la méthode (pH, débit…). Il s’agit de variations de l’ordre de grandeur de celles qui pourraient se produire lors de la mise en application de la méthode en conditions normales d’usage. La robustesse permet donc d’évaluer la fiabilité d’une méthode dans ses conditions d’usage de routine.

Plusieurs guides de référence sont mis à la disposition des qualiticiens pour la validation de méthodes analytiques. Les travaux de la Commission d’harmonisation internationale (ICH pour International Conference Harmonisation) avec le guide Q2 (R1) constituent un des documents de référence en la matière. Notons que si la validation de la robustesse n’est pas listée dans les critères obligatoires définis par l’ICH pour la validation d’une méthode analytique, il est notoire que l’étude de la robustesse doit être considérée à une étape appropriée du développement de la procédure d’analyse.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1420

La méthode du profil d’exactitude

Vous êtes dans un laboratoire d’analyse physico-chimique et/ou biochimique. De toute part vous entendez qu’il faut valider les méthodes que vous développez pour que l’utilisateur final puisse avoir confiance dans les résultats que vous produisez ou que l’auditeur Cofrac ne conclut pas à une non-conformité. Car c’est avec l’introduction des systèmes d’assurance qualité dans les laboratoires, principalement les bonnes pratiques de laboratoires et l’accréditation, que l’étape de validation est devenue obligatoire.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !