Logo ETI Quitter la lecture facile
segolene1024

En ce moment

2000 euros le mètre-carré : la route solaire normande de Ségolène Royal

Posté le par Pierre Thouverez dans Innovations sectorielles

"Les surfaces pouvant accueillir des dalles Wattway devront être enrobées et récentes" explique la FAQ du site Wattway.fr. Et les panneaux solaires sont fixés avec une colle super-forte. L’écologie version Ségolène Royal a une drôle d’allure.

hors-la-loi
Les affiches de Greenpeace

« Ministre hors la loi ». L’ONG Greenpeace-France ne mâche pas ses mots suite au renoncement de la Ministre de l’écologie en matière de transition énergétique. « Ségolène Royal, 63 ans, n’a pas résisté au lobby nucléaire » s’indigne l’ONG. « Elle s’apprête à signer un décret pro-nucléaire en contradiction avec sa propre Loi ».

De son côté le PDG de Planète OUI, Nicolas Milko, appelle la ministre à mettre fin à une « écologie élitiste ». Pendant ce temps Ségolène Royal s’est rendue le 24 octobre 2016 dans l’Orne pour le lancement d’une route solaire d’un kilomètre.

Attention à la sortie de route

« Les panneaux mesurent 70 centimètres de large et 1.40m de long (soit une surface de 0,98 m2) et nous allons en installer 2600 unités sur cette route » a indiqué le 24 octobre 2016 à Tourouvre dans le Perche ornais Jean-Charles Broizat, le directeur de Wattway, propos rapporté par la chargée de communication de la Préfecture de l’Orne, jointe par téléphone. Autrement dit la surface concernée est de 2548 mètres carrés.

A quel prix ? 5 millions d’euros.Hors Taxes, selon la Préfecture de l’Orne. Chaque mètre carré va donc coûter 1962 euros pour le volet solaire.

20 fois plus coûteux que le solaire standard

routeSachant que selon le directeur de Wattway chaque mètre carré a une puissance de 110 Watts le coût de la route solaire Wattway (hors enrobé obligatoire) est donc de 17,8 € le Watt. Le coût du solaire PV au sol est à aujourd’hui de 0,7 à 1€/W, celui du solaire PV flottant d’1€/W, celui des ombrières solaires de 1,5 à 2€/W et celui du solaire PV en toiture de 1,5 à 2,5€/W. Et là il ne s’agit pas d’un petit démonstrateur de 50 mètres-carrés comme en Vendée (3200€ le mètre-carré selon le chargé de communication du Département) mais d’un projet à grande échelle, sur un kilomètre.

La Ministre a indiqué à de nombreuses reprises qu’elle veut 1000 kilomètres de route solaire, ce qui coûtera 5 milliards d’euros sur la base du coût du projet dans l’Orne. L’entreprise normande SNA doit produire 5000 mètres-carrés de panneaux Wattway d’ici 2017 pour alimenter le chantier de la route de Tourouvre mais aussi pour d’autres petits projets de 50 à 100 mètres-carrés l’unité. Il n’y a pas de substantielle réduction de coût à attendre avec un volume de production aussi faible. SNA, société qui a été dans le passé victime d’une escroquerie et placée en redressement judiciaire n’est pas au bout de ses peines.

Le coût astronomique des projets Wattway est en réalité l’arbre qui cache une forêt encore plus préoccupante : le coût économique est le reflet du coût énergétique de cette technologie. Il faut consommer énormément d’énergie pour produire la colle super-forte permettant aux panneaux de ne pas se décoller dès qu’un camion freine brutalement. Il faut de plus imperméabiliser les panneaux et une structure capable de résister à l’écrasement, ce qui est également coûteux en énergie.

Une route énergétivore

Pour plusieurs spécialistes du solaire il est possible que la route de Ségolène Royal soit en réalité une route à énergie négative, autrement dit qui consomme plus d’énergie pour la construire qu’elle n’en délivrera durant sa vie écourtée par le passage des véhicules.

Les panneaux posés à plat et à l’ombre des arbres et poteaux électriques normands n’amélioreront pas le bilan. Dr Franck Barruel, salarié du CEA et référent scientifique du projet Wattway avait annoncé en janvier 2016 à propos de l’EROI de Wattway qu’ « une première estimation pourrait être délivrée courant de l’année 2016 ». Contacté par Techniques de l’ingénieur il y a une semaine à propos de cette estimation ce scientifique, qui est le seul autorisé à communiquer sur Wattway au sein de l’INES, n’a pas répondu.

L’EROI, taux de retour énergétique, ratio de l’énergie produite sur l’énergie consommée, est pourtant un paramètre clé du développement vraiment durable. Comment envisager d’installer un kilomètre d’une telle route s’il n’a pas été calculé sérieusement ?  L’environnement, cela commence à bien faire ?

L’ex-compagne du Président de la République François Hollande pourrait être la candidate du parti socialiste à l’élection présidentielle de 2017.

Olivier Daniélo

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez

Les derniers commentaires

  • A dany87 de la part de Jean Fluchère.

    Il est évident que c’est super intéressant pour les routes interdites à la circulation et pour les parkings interdits au stationnement§

  • Jean Fluchère

    Quelle belle et peu coûteuse innovation!

    Vivement toutes nos autoroutes en wattway car le raisonnement est assez subtil, plus on en fera moins ça coûtera cher.

    On disait la même phrase pour les éoliennes. Sauf que je suis un peu déçu en voyant que le coût du MW installé en éolien échappe à toute les considérations économiques faites dans l’industrie où, quand on travaille sur de la production en série et avec des effets de taille de plus en plus grand, les prix baissent. Eh bien pour les éoliennes le coût du MW installé non seulement ne baisse pas mais a plutôt tendance à augmenter

  • Réponse à bleubv: Message posté le 25 octobre 2016 par le compte officiel de Colas:
    « Colas est bien filiale de @GroupeBouygues. @Bouygues_C est un peu comme notre cousine 😉 » Source: https://twitter.com/GroupeColas/status/790836687890948096

    Pour Jenny Chase, directrice du solaire au siein de Bloomberg New Energy Finance:
    « French solar roads seems like a way to subsidise French companies, not a way to make electricity » – Source: https://twitter.com/solar_chase/status/696658947252609024

    Pour Jean-Yves Leber, Conseiller en Stratégie Membre de la CORE (Commission d’Orientation de la Recherche et de l’Expertise) de l’INERIS (L’Institut National de l’EnviRonnement Industriel et des RisqueS), Comité pour l’Economie Verte,: « Lobbying intensif de Colas / Bouygues pour commencer, Ségo s’emballe, et tout le monde dit amen.  »
    Source: https://twitter.com/jeanyvesleber/status/790963416022253569

    Pour Mark Jacobson, directeur du programme energy/atmsophere à Stanford University:
    « Solar roads in France much less efficient/costly than PV over rooftops & parking structures, & in PV power plants »
    Source: https://twitter.com/mzjacobson/status/693485983778476032

  • Actionnariat principal de Colas == Bouygues à 96,60%. Il doit y a collusion entre l’État et Bouygues, ou un conflit d’intérêt quelque part. C’est la dernière explication rationnelle en lice qui expliquerait l’irrationalité totale du choix d’un tel projet. Du moins une dernière hypothèse intelligible avant d’en invoquer une ultime: l’incompétence et la bêtise de nos politiques qui dilapident l’argent publique. A suivre …

  • Réponse à Dany87: bonne question :-)
    Réponse à Geris: Une conseillère de Ségolène Royal a répondu à votre question:
    « (…) Benjamin Vadant, chef de pôle chez ERDF et créateur de l’application Info-Travaux visant à éviter les rues barrées lors de travaux sur les routes, a écrit à la Ministre le 16 février : « Madame Ségolène Royal, avez-vous les bons conseillers? Mettre des panneaux solaires sur les routes n’est pas une bonne idée : http://www.eevblog.com/forum/blog/eevblog-850-french-wattway-solar-roadways-bullshit/ ». Une conseillère du Ministère de l’écologie a réagit de la manière suivante à ce message: « A mon avis cela n’est pas la bonne question, ça serait plutôt « écoutez-vous vos conseillers, parfois ? » » (…)
    Suite:
    http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/route-solaire-wattway-cnrs-defi-ingenieur-32604/

  • Bonjour,
    J’ai 2 questions.
    1/ Comment peut-on être aussi mal conseillé ? (les conseillers en énergies du Ministère de l’écologie doivent sans doute être de droite pour faire en sorte de faire passer la Ministre pour une folle, avec tout le respect que j’ai pour Mme Royal)
    2/ N’y a-t-il pas une clause de Durabilité ou de Responsabilité Environnementale à travailler, avant de signer pareil chantier ?
    (Faites ce que je dis, mais ne faite pas ce que je fais…)

    Laissons le Canard Enchainé nous dire si c’est de l’incompétence ou de la corruption !

  • Peut-on me dire combien un parking occupé à 80 % peut produire?
    Même interrogation pour une route chargée en véhicule.
    Toutes les images présentées dans les différents sites consultés, montrent des parkings et des routes vides.
    Doit on en déduire que le stationnement ou la circulation y seront interdits ?


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !