Logo ETI Quitter la lecture facile

AFP

50 centrales au charbon ont fermé sous Trump

Posté le par La rédaction dans Énergie

Cinquante centrales thermiques au charbon ont fermé aux Etats-Unis depuis l'arrivée au pouvoir du président Donald Trump il y a deux ans, s'est réjouie jeudi l'organisation écologiste américaine Sierra Club.

Le Sierra Club a recensé 50 fermetures, et 51 annonces de fermeture depuis la prise de fonction de Donald Trump en janvier 2017 (les chiffres sont distincts car plusieurs années peuvent passer entre l’annonce et la fermeture réelle).

Cette semaine, les opérateurs de deux centrales au charbon, en Floride et dans l’Utah, ont annoncé leur fermeture d’ici quelques années. Au total, 289 centrales ont engagé leur fermeture depuis 2010, calcule le Sierra Club, soit 40% de la capacité de production électrique des centrales au charbon. Il en reste 241 qui n’ont pas annoncé de fermeture.

Sous la présidence Trump, une seule nouvelle centrale au charbon a ouvert, en Alaska, il y a quelques semaines, selon l’ONG.

« L’industrie du charbon et les opérateurs se précipitent vers la sortie, car économiquement, le charbon n’a plus de sens », dit à l’AFP Jonathan Levenshus, du Sierra Club.

« Les tentatives de l’administration Trump pour sauver l’industrie ne marchent pas », dit-il.

Le charbon est devenu depuis les années 2010 plus coûteux à exploiter que le gaz naturel, qui connaît une forte croissance aux Etats-Unis et remplace de plus en plus le charbon dans la génération d’électricité.

Le charbon ne devrait être la source que de 25% de l’électricité l’été prochain (contre 35% en 2015), et le gaz naturel va monter à 40%, selon une analyse publiée jeudi par l’administration d’information énergétique américaine (EIA).

La production de charbon américain a chuté d’un tiers depuis le pic de 2008, selon les statistiques énergétiques officielles. Plus de la moitié des mines ont fermé depuis cette époque.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !