Logo ETI Quitter la lecture facile

AFP

Aéronautique: l’environnement au coeur des préoccupations au 53e salon du Bourget

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

La 53ème édition du salon du Bourget, le plus grand au monde, réunira du 17 au 23 juin les grands acteurs de l'industrie aéronautique, de défense et de l'espace, dans un contexte de forte croissance et de questionnement face à son impact sur l'environnement.

« Ce salon s’inscrit sous les meilleurs auspices », a déclaré Eric Trappier, le président de l’organisateur, le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) qui regroupe 400 entreprises.

Le secteur « a recruté environ 15.000 personnes en 2018, on prévoit d’en recruter au moins autant en 2019 », a précisé M. Trappier, également PDG de Dassault Aviation, lors d’une conférence de présentation du salon mardi à Paris.

« L’avion, c’est l’ouverture sur le monde », a-t-il affirmé, en soulignant que le secteur se retrouve face au « grand défi » de la transition énergétique, au moment où le transport aérien est critiqué pour ses émissions de dioxyde de carbone (CO2).

« Aujourd’hui, des milliers de salariés de nos entreprises oeuvrent sans relâche pour (…) préparer les générations d’avions de demain, et trouver les ruptures technologiques qui permettront de réduire drastiquement cette empreinte carbone du transport aérien. Nous avons la volonté d’y arriver », a ajouté M. Trappier.

Le salon veut préserver son caractère de « fête populaire » autour des avions pour les journées grand public à partir du vendredi 21 juin, autour de l’aéroport du Bourget au nord de Paris.

Il accueillera cette année 2.453 exposants, soit un nouveau record, en provenance de 49 pays, et 290 délégations officielles. Il avait accueilli 142.000 professionnels lors de sa précédente édition en 2017, et 180.000 visiteurs grand public.

Le salon de Farnborough en Grande-Bretagne, qui a renoncé aux journées grand public, accueille 1.500 exposants et 80.000 visiteurs professionnels.

La 53ème édition de la biennale verra voler une vingtaine d’avions notamment lors du week-end, parmi lesquels pour le 75ème anniversaire du Débarquement, des C-47 « Dakota ».

Au programme des démonstrations aériennes figureront l’A350-1000 et l’A330neo d’Airbus, le 787-9 de Boeing, le Rafale et le Falcon 8X de Dassault Aviation, des hélicoptères Tigre et NH90 Caiman, l’avion de transport militaire A400M, un F-16 aux couleurs de l’armée de l’air belge, et un avion de tourisme à propulsion électrique Pipistrel. La Patrouille de France effectuera également des démonstrations en vol.

Cent cinquante avions seront exposés, dont des ravitailleurs en vol A330 MRTT d’Airbus et KC-46 de Boeing, dans un contexte difficile pour l’avionneur de Seattle, en pleine crise après les accidents mortels de deux moyen-courriers 737 MAX.

Vahana, l’aéronef à décollage et atterrissage verticaux à propulsion électrique d’Airbus, sera également présenté, ainsi qu’une maquette à échelle un de l’hélicoptère interarmées léger (HIL) Guépard, dont le programme a été lancé fin mai par la ministre des Armées Florence Parly.

Le salon, entouré de mesures de sécurité drastiques, sera inauguré lundi par le président de la République Emmanuel Macron, et recevra la visite du Premier ministre Édouard Philippe vendredi, ainsi que de 13 ministres au cours de la semaine.

Cette édition marque le cinquantième anniversaire des premiers pas sur la Lune et de deux grands programmes aéronautiques, le Concorde et le 747 de Boeing, et la naissance d’Airbus, a rappelé le commissaire général Patrick Daher.

La « ville éphémère » du Bourget, qui s’étend sur 75 hectares et mobilise jusqu’à 18.000 personnes pour sa mise en place, génère 400 millions d’euros de retombées économiques directes, selon le Gifas.

dlm/tq/eb

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !