Logo ETI Quitter la lecture facile

publi-rédactionnel

Casser les silos : l’importance d’un accès universel aux données à l’ère IoT

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

L’accès universalisé aux données améliore la transparence et la collaboration d’entreprise et pose ainsi les fondations de la transformation digitale de l’organisation

Grâce à l’IoT et aux technologies intelligentes et connectées, les organisations font aujourd’hui face à un flux immense de données provenant des produits et processus. Or, selon l’International Data Corporation, seuls 0,5% de ces données sont réellement exploités. Cela ne signifie pas que les 99,5% de données restantes sont inutiles : les personnes et parties prenantes qui pourraient en tirer de l’utilité et de la valeur pour l’activité n’y ont simplement pas accès. L’accès universel à la donnée est donc nécessaire pour en tirer toute la valeur incorporée, afin d’améliorer la production et de rester compétitif.

Pour s’assurer que les données tombent entre les bonnes mains, il ne suffit pas de frapper au bureau d’à côté pour tendre un document à votre collègue. Des équipes très diverses à travers l’organisation utilisent chacune différents systèmes afin de capturer, gérer et communiquer les données produits. En découle une dispersion puis une perte de l’information à travers les systèmes, les sources de données fiables ne restant à disposition que d’un groupe restreint. Alors que ces systèmes sont pensés pour améliorer la collaboration entre les utilisateurs, ils ont en fait tendance à créer des silos entre les personnes ayant accès aux données et celles qui n’y ont pas accès.

Contourner le problème du silo

La solution réflexe à laquelle on pense pour briser ces silos serait de donner à davantage d’utilisateurs l’accès au système d’entreprise contenant les données. Cependant, l’étendue des capacités permises par les systèmes d’entreprises nécessite souvent que les nouveaux utilisateurs en suivent des sessions de formation. Or, pour un utilisateur ponctuel à la recherche d’un information simple et spécifique, ces sessions de formation se révèlent bien souvent complexes, inutiles et représentent en plus un gâchis de temps et d’argent pour l’entreprise.

Pour palier ces obstacles, les organisations optent pour la solution la moins coûteuse consistant à attribuer aux utilisateurs du système le rôle d’ «ambassadeurs des données » : les non-utilisateurs demandent à leurs collègues ayant accès au système de récupérer des données pour eux. Sur le papier, cette alternative peut sembler idéale, mais en réalité, ce n’est qu’une solution pansement au problème des silos.

Quand les produits étaient plus simples, ce genre de demandes, occasionnelles, restaient gérables. Mais la croissance du volume de données provenant de produits complexes implique la multiplication des équipes en nécessitant l’accès. En résulte un flux de demandes perpétuel et incontrôlable, qui déroute les « ambassadeurs de données », leur empêchant d’accomplir leurs propres projets normalement. Au final, le contrecoup de cette solution pansement, d’apparence efficace en termes d’économie de dépense, est une énorme hausse des coûts liée à la baisse de productivité des équipes.

Déploiement de l’accès universel aux données

Plutôt que de trouver un moyen de contourner la problématique de silos, les entreprises devraient adopter une solution pérenne pour libérer ce goulot d’étranglement des données sans perdre de temps ni d’argent. Les organisations ont besoin de transformer leur système d’informations d’un système éparse à une plateforme accessible de manière universelle. Investir dans une solution qui permette à chaque utilisateur d’accéder à des données de manière personnalisée selon leur rôle ou leur tâche, c’est permettre à tous les utilisateurs de la donnée produit d’avoir accès rapidement à l’information dont ils ont besoin, sans avoir à attendre l’intervention d’un intermédiaire qui rassemble les informations pour eux. Non seulement cela permettrait à tous les utilisateurs de la donnée de prendre plus rapidement de meilleures décisions – augmentant l’efficacité et réduisant la durée de mise sur le marché – mais cela libèrerait également du temps pour les « ambassadeurs de données », temps qui pourrait être de nouveau utilisé pour travailler sur des projets à haute valeur.

L’accès universalisé aux données améliore la transparence et la collaboration d’entreprise et pose ainsi les fondations de la transformation digitale de l’organisation, ouvrant ainsi la voie de la performance IoT. Avec une meilleure visibilité à travers l’entreprise, les collaborateurs peuvent trouver de nouvelles manières de tirer profit de la donnée pour améliorer la conception produit et créer une meilleure expérience pour les clients.

Pour avoir plus d’informations sur ce sujet, venez écouter Lionel Crespel, expert PDM et PLM chez PTC, présenter le webcast Mieux gérer le partage des données produits”, le 4 avril prochain à 14h. Inscription libre ici.

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !