Logo ETI Quitter la lecture facile
theglace1140

En ce moment

Combien de blockchain dans votre thé ?

Posté le par Aline Delaval dans Insolite

Le simple fait pour le marchand américain de thés glacés Long Island Tea Corp. de changer son nom en "Long Blockchain Corp." a suffi pour que son action décolle de près de 200% jeudi à Wall Street.

Jusqu’à présent, Long Island Tea, entreprise basée à Long Island près de New York, se présentait comme un marchand de thés glacés prêt-à-boire vendus dans le nord-est des Etats-Unis. Son chiffre d’affaires est de l’ordre de 5 millions de dollars et ses derniers résultats publiés ont fait apparaitre une perte de plus de 13 millions de dollars.

Mais tout a changé jeudi: Long Island Tea a annoncé que sa maison-mère allait désormais se consacrer « à l’exploration et à l’investissement dans des opportunités s’appuyant sur la technologie du blockchain », une initiative qualifiée de « changement de direction stratégique ».

Cette seule annonce a fait décoller son titre sur la Bourse électronique Nasdaq qui est passé de 2,44 dollars mercredi soir à 6,89 dollars jeudi vers 19h00 GMT, soit un bond de plus de 180%.

Le blockchain est la technologie derrière la crypto-monnaie Bitcoin. Cette technologie utilise des blocs de transactions codés et authentifiés s’ajoutant les uns aux autres et se présente sous la forme d’un grand registre public réputé infalsifiable car toute modification d’information doit être simultanément faite chez tous les utilisateurs.

Ce changement de cap de l’entreprise de Long Island, qui pourrait apparaitre à première vue comme un peu fort de café, survient le jour même où une institution fédérale chargée de mettre en garde les investisseurs contre les fraudes financières, la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority), a publié une notice sur les dangers d’investir sans précaution dans les entreprises se présentant comme liées aux crypto-devises.

« Il peut être difficile pour les investisseurs d’éviter l’attrait du marché des crypto-devises, surtout quand des personnalités proéminentes font part de leur intérêt, que les informations de presse et les réseaux sociaux vantent les promesses de fortunes rapides et de retour sur investissement pharaoniques », a averti Gerri Walsh, responsable à la FINRA de l’éducation des investisseurs.

« C’est très important de faire vos propres recherches. Quand des entreprises qui semblent légitimes entrent dans un secteur en plein boom, les escrocs leur emboîtent toujours le pas », a-t-il prévenu.

Les tentatives de l’AFP de joindre Long Island Blockchain Corp. restaient jeudi sans réponse.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse. »

Posté le par Aline Delaval


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !