Logo ETI Quitter la lecture facile

publi-rédactionnel

Comment GEO PLC accompagne la transition énergétique

Posté le par La rédaction dans Énergie

Réduire de 30% la consommation d’énergie en 2035 : GEO PLC s’inscrit comme un acteur majeur pour atteindre ces objectifs.

La feuille de route énergétique de l’Ademe

L’Agence pour le développement et la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié sa feuille de route pour atteindre les objectifs de la loi de transition énergétique. Des recommandations pour les périodes 2019-2023 et 2024-2028 qui aboutiront à un texte définitif à la fin de l’année 2018. Parmi les points clés : la réduction de 30% de la consommation d’énergie d’ici à 2035 (par rapport à 2016). Elle mise ainsi sur l’amélioration de l’efficacité énergétique dans l’industrie, mais également sur la rénovation du parc de bâtiments et sur l’évolution de la mobilité des personnes et du transport de marchandises.

Autre but fixé par l’agence : l’augmentation de 70% de la production d’énergies renouvelables en 2028 qu’elle juge « techniquement possible et économiquement souhaitable » si l’on intègre le prix du carbone aux énergies fossiles, précise l’Ademe.

Grâce aux CEE, GEO PLC permet d’atteindre les objectifs d’économies d’énergie 

GEO PLC s’inscrit comme un acteur majeur pour réaliser les objectifs plaidés par l’Ademe. Notamment dans sa capacité à encourager et à accompagner les industriels à maîtriser leurs dépenses énergétiques. Outre l’ingénierie technique à travers ses audits énergétiques et son savoir-faire en ingénierie des méthodes, la société s’engage depuis 2008 dans l’ingénierie financière.

Grâce aux Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) attribués par les Pouvoirs Publics, GEO PLC apporte son expertise afin de mesurer des économies d’énergie réalisées lors de travaux de rénovation, de construction ou d’autres opérations d’efficacité énergétique. Qu’est-ce-que les CEE ? Ce dispositif, qui a été mis en place dans le cadre du Grenelle de l’Environnement et encouragé par la Loi pour la Transition Énergétique et la Croissance Verte, vise à diminuer les émissions de gaz à effets de serre et la consommation énergétique. Des subventions permettent d’effectuer ces opérations jusqu’à la gratuité.

Des travaux de rénovation de bâtiments industriels financés 

Si l’Ademe préconise la réduction de 30% de la consommation d’énergie dans sa feuille de route à l’horizon 2035, elle recommande pour ce faire de miser sur la rénovation du parc de bâtiments. Comment se traduit l’accompagnement de GEO PLC dans le financement des projets d’économies d’énergie ?

GEO PLC finance des programmes comme le calorifugeage thermique. Ce procédé isole et protège les tuyauteries contre les perturbations extérieures et la déperdition de chaleur. Concrètement, les tuyauteries industrielles sont isolées avec un matériau spécifique – « le calorifuge ». Une coquille de laine de roche (aux normes en vigueur suivant la réglementation thermique applicable) est mise en place, et recouverte ensuite d’une feuille d’aluminium, de PVC ou d’une tôle Isoxal ou inox pour les finitions. Rivets, manchons et coudes spécifiques sont utilisés en fonction des tuyauteries.

Des économies énergétiques grâce au calorifugeage

L’objectif de ces opérations ? Faire d’importantes économies d’énergie en limitant les déperditions de chaleur. L’isolation d’un réseau hydraulique de chauffage dans les bâtiments tertiaires et industriels permet également de combattre l’insalubrité du patrimoine. Enfin, ces matériaux améliorent la performance environnementale du transport de fluides.

Exécutée par un professionnel et un réseau de partenaires, l’installation est éligible aux Certificats d’Économies d’Énergie. Ainsi ces travaux spécifiques bénéficient d’un financement pouvant aller jusqu’à 100%. La fiche d’opération standardisée qui définit les critères pour la délivrance de CEE, et donc le financement, est la IND-UT-121 : matelas pour l’isolation de points singuliers dans un réseau de fluide caloporteur. Leur forme et leur qualité doivent être sélectionnées après un repérage sur le site. De bonnes dimensions sont la garantie d’une bonne isolation !

Enfin, pour le tertiaire, les fiches d’opérations standardisées  c’est la fiche d’opération standardisée BAT-TH-146 – Isolation d’un réseau hydraulique de chauffage ou d’eau chaude sanitaire, qui définit les modalités pour réaliser les travaux. 

La demande de CEE est simple : après une inscription sur moncalorifugeagegratuit.fr, un audit est réalisé par un expert qui mandatera un installateur partenaire pour effectuer le chantier.

 

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !