Logo ETI Quitter la lecture facile

AFP

Eolien en mer: EDF va prendre une participation dans deux projets en Chine

Posté le par La rédaction dans Énergie

L'électricien français EDF va se positionner dans l'éolien en mer en Chine, secteur actuellement en pleine expansion, avec la signature lundi d'un accord de coopération pour prendre une participation dans deux projets de parcs en cours de développement.

Le contrat, signé avec la société d’énergie China Energy Investment à l’occasion de la visite du président chinois Xi à Paris, concerne les projets Dongtai IV (déjà en construction) et V, situés au large de la province du Jiangsu, au nord de Shanghaï, a détaillé EDF dans un communiqué.

Selon l’Elysée, cela représente un investissement estimé à un milliard d’euros pour EDF, qui n’a pas confirmé ce montant, et n’a pas précisé non plus le niveau de participation du groupe dans ces projets.

Au total, « sous réserve de la signature des contrats définitifs, les deux partenaires construiront et exploiteront une capacité installée totale de 500 MW qui sera mise en service progressivement à horizon 2021 », ajoute le groupe.

La Chine s’est lancée après l’Europe dans l’éolien en mer, mais avec près de 4 gigawatts en exploitation et de nombreux projets en cours, le pays représente aujourd’hui un potentiel important.

EDF est pour sa part déjà actif dans l’éolien en mer, avec plusieurs parcs mis en service en Europe, et des projets en cours de développement en France ou aux Etats-Unis.

En Chine, le groupe est traditionnellement présent dans le nucléaire ou les services énergétiques, mais il se développe également dans les énergies renouvelables, avec une participation majoritaire acquise en 2016 dans la société spécialisé dans l’éolien UPC Asia Wind Management (AWM) ou encore l’acquisition récente d’un portefeuille d’installations solaires en toiture.

Le groupe a aussi signé lundi un contrat pour l’exploitation du réseau de chaleur et de climatisation d’un quartier de la ville de Wuhan (centre du pays). Selon l’Elysée, ce contrat s’élève à environ 100 millions d’euros.

mhc/fka/az

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !