Logo ETI Quitter la lecture facile

publi-rédactionnel

Instaurer une culture de l’excellence analytique

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Les collaborateurs doivent de toute urgence commencer à utiliser l'analyse des données pour s'attaquer aux problèmes importants, au lieu de continuer à se camoufler.

Chercheurs, développeurs et ingénieurs s’interrogent sur leur capacité à intégrer l’analyse des données dans leur vie professionnelle déjà bien remplie. Quand 24 heures ne suffisent pas à accomplir toutes les tâches d’une journée, comment envisager de devenir en plus expert en analyse des données ? Les collègues et les responsables ne comprennent pas toujours l’intérêt d’analyser les données, satisfaits qu’ils sont de la prise de décisions basée sur leur expertise, les preuves anecdotiques et les approches traditionnelles de l’expérimentation. Leur résistance au changement peut être très forte.

Pourtant, ceux qui relèvent les défis et surmontent les premiers obstacles obtiennent des résultats qui changent tout. Dotés des outils d’analyse adaptés à leur vision des données, les scientifiques et ingénieurs accomplissent en quelques heures, voire quelques minutes, des tâches qui leur prenaient auparavant plusieurs jours, semaines ou mois. En plus de bénéficier d’une prévisibilité et d’une efficacité accrues, ils sont libres de se concentrer sur d’autres défis à relever. C’est la raison pour laquelle les adeptes de l’analyse des données sont intarissables sur les possibilités offertes.

Examen des données

Julia O’Neill possède plus de 30 ans d’expérience en statistiques et génie chimique et s’appuie sur ces deux spécialités pour résoudre des problèmes dans les domaines de la chimie, des vaccins, de la biologie et des produits pharmaceutiques. Elle a constaté qu’en couplant l’expertise métier à l’analyse des données, une entreprise pouvait transformer son approche. L’analyse des données sépare le bon grain de l’ivraie et bouscule les idées préconçues des personnes en charge du processus. Elle débloque la situation lorsque le consensus est impossible et que l’équipe est à court d’idées pour surmonter un problème spécifique.

Elle se souvient de son expérience, lorsqu’elle-même cherchait l’origine d’un problème de rendement dans le processus de fabrication de vaccins. Ce problème restait insoluble depuis longtemps et l’analyse offrait une dernière chance de trouver une solution. Les différentes équipes impliquées avaient toutes leurs théories : Les scientifiques en aval étaient convaincus que le problème se produisait au moment de la chromatographie ; les scientifiques en amont pensaient qu’un changement de matière première était en cause ; les membres du laboratoire se dédouanaient au motif qu’ils avaient récemment apporté des améliorations aux tests d’analyse. Les opérateurs en charge du processus avaient remarqué des changements, mais personne ne les écoutait. L’entreprise était dans l’impasse.

Décision fut prise de regrouper les données et de les convertir au format électronique, puis de commencer à exécuter des analyses pour identifier la meilleure voie à suivre. Plutôt que de rechercher des preuves à l’appui des théories existantes, l’entreprise a débloqué la situation en examinant les données et en prenant des mesures sur la base des informations collectées. D’après Julia O’Neill, les résultats rapides de l’analyse ont tout changé : « À partir de ce moment-là, la situation a complètement changé. Les données nous ont permis de nous recentrer. Et grâce aux analyses, nous sommes parvenus à un consensus et avons commencé à écouter ce que les techniciens en charge du processus souhaitaient nous dire depuis longtemps. »

Dans ce genre de situation, ce sont souvent ceux qui crient le plus fort qui se font entendre. L’analyse des données aplanit les disparités et élimine les croyances erronées qui entravent la vision des membres de l’équipe. Grâce à des données fiables et à des analyses qui « tuent le mythe », ils peuvent enfin avancer.

Réussite avérée

En résolvant un problème majeur pour votre entreprise, vous êtes certain de convaincre de l’intérêt d’une approche analytique. Selon Julia O’Neill, les collaborateurs doivent de toute urgence commencer à utiliser l’analyse des données pour s’attaquer aux problèmes importants, au lieu de continuer à se camoufler. En gérant des projets majeurs et en obtenant rapidement des résultats, vous attirerez l’attention des responsables, mobiliserez facilement des ressources et créerez une dynamique propice au changement organisationnel.

Le problème de rendement dans le processus de fabrication de vaccins évoqué par Julia O’Neill existait depuis deux ans et a été résolu en trois semaines une fois les données disponibles. L’analyse des données permet bien souvent de raccourcir la durée totale de développement – soit le temps nécessaire pour atteindre un objectif défini. Le changement peut prendre une ampleur considérable. L’entreprise est transformée par la liberté d’innover, de résoudre enfin d’autres problèmes et d’adopter des approches proactives plutôt que réactives, et la motivation des équipes impliquées monte en flèche. Selon Julia O’Neill, l’analyse des données « écourte les délais de recherche et de développement, permettant à l’équipe R&D de gérer deux fois plus de produits et de les commercialiser deux fois plus rapidement. Au fil du temps, les connaissances s’accumulent et les chercheurs innovent de façon plus prévisible. »

Création d’une dynamique

Par sa clarté et sa fiabilité, la prise de décisions basée sur les données offre une nouvelle perspective aux équipes et contribue à créer une culture de la résolution des problèmes reposant sur l’excellence analytique. Si la planification initiale de l’approche prend du temps, l’exploitation et l’analyse des données se déroulent rapidement dès lors que celles-ci sont converties au format électronique. Vous ne pouvez être certain de la qualité de vos données qu’après avoir commencé à les interroger.

Julia O’Neill ajoute : « Les collaborateurs n’osent pas se lancer, car ils pensent que tout doit être parfait. Or il faut y aller. Commencer petit, avec des choses simples… Ils ont le sentiment que la planification initiale demande plus de travail et d’efforts, mais, au final, elle fait gagner beaucoup de temps. »

Elle conseille également de ne pas utiliser le manque de données disponibles comme excuse. Les résultats peuvent rapidement convaincre les collaborateurs et d’autres personnes dans l’entreprise d’adopter de nouvelles techniques. Un graphique percutant ou une visualisation interactive du problème suffisent parfois à obtenir le consensus. L’analyse des données recentre l’équipe et offre une fiabilité et une prévisibilité qui rassurent les autres personnes de l’entreprise. Elle diminue le stress des collaborateurs impliqués et rend l’équipe plus productive, plus épanouie et plus à même de réaliser son potentiel.

Vers un déploiement à grande échelle

En résolvant des problèmes majeurs qui produiront des effets positifs, vous susciterez rapidement l’intérêt des autres équipes. Séduits par vos résultats, les responsables et dirigeants voudront à leur tour tirer parti d’une approche analytique des données. Pour déployer l’analyse des données et transformer l’entreprise, vous avez besoin d’outils appropriés. La sélection d’un outil aidant les non-spécialistes à analyser leurs données de façon optimale encourage l’adoption de nouvelles méthodes de travail. Julia O’Neill a en effet constaté qu’un outil adapté à la vision des données des scientifiques et des ingénieurs donne de bien meilleurs résultats que n’importe quel autre outil. Le cloisonnement doit absolument être évité. En permettant aux chercheurs et aux développeurs d’effectuer leurs propres analyses, les entreprises augmentent leurs possibilités de développement. Pour déployer plus rapidement les fonctionnalités nécessaires à l’excellence analytique, elles doivent mettre l’analyse des données entre les mains des experts – ceux qui comprennent les données, leur origine et leur qualité.

Rejoignez-nous et écoutez Julia O’Neill parler de ses expériences et des résultats obtenus avec l’analyse des données. Elle fera un webinaire le 5 mai sur l’Accélération du Développement de Thérapies.

>> Inscrivez-vous au prochain webinaire https://view6.workcast.net/register?cpak=9402494826822573

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !