Logo ETI Quitter la lecture facile

AFP

Iodysséus: un programme innovant alliant course au large et sciences

Posté le par La rédaction dans Environnement

Le navigateur Eric Defert a lancé mercredi à Brest un programme innovant, baptisé Iodysséus, alliant course au large et recherche scientifique afin de mieux comprendre les systèmes planctoniques, composante-clé du climat.

« Ce programme associe sciences et sport sur un multicoque de course », a expliqué à l’AFP le navigateur brestois. « Il s’agit d’associer nos traversées à des laboratoires de recherche », a-t-il précisé lors d’une présentation du programme dans le cadre de la Sea Tech Week, semaine internationale des sciences et technologies de la mer, qui rassemble tous les deux ans à Brest les experts des différentes disciplines liées à la mer.

Doté de différents capteurs, le trimaran réalisera des prélèvements dans un champ d’investigation généralement peu accessible aux moyens océanographiques, à savoir celui de la dissémination aérienne du plancton, qui survient habituellement dans des conditions de mer agitées.

« L’avantage des bateaux de ce type, c’est qu’à forte vitesse, ils reproduisent le phénomène d’aérosol » où vivent des organismes marins peu étudiés, capables de s’adapter à leur environnement (mer/air) et de fabriquer des molécules probablement de grand intérêt dans plusieurs domaines dont la santé humaine et la nutrition, a expliqué Bertrand Thollas, co-fondateur de Polymaris Biothecnology, une biotech brestoise associée au programme.

« L’avantage de ces bateaux c’est aussi d’être en mesure de faire des prélèvements très rapidement avant de revenir tout aussi rapidement à terre », a-t-il noté.

La première mission pilote du programme, « Objectif bloom », sera lancée au printemps prochain au large de Brest à l’occasion de la floraison d’une micro-algue dominante dans l’Atlantique nord. Il s’agira de quantifier le bilan carbone de cet organisme particulier (Ehux) qui est à la fois un bio-indicateur du changement climatique et l’objet d’attentions particulières du côté des biotechnologies.

Au cours des deux prochaines années, le multicoque sera en outre au départ de plusieurs courses en Atlantique nord et en Méditerranée, dont la Rolex Fastnet Race, la Middle Sea Race et la Transat du RORC 2019, toujours avec l’ambition de servir la science.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse. »

Posté le par La rédaction

Les derniers commentaires


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !