Logo ETI Quitter la lecture facile
chimie2-big

AFP

La chimie allemande se méfie des risques politiques en 2018

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

L'industrie allemande de la chimie attend 2018 avec optimisme, en raison de la solide conjoncture européenne, mais a alerté mercredi sur les incertitudes politiques susceptibles de peser sur l'activité.

« Nous sommes confiants dans la perspective de voir la reprise se poursuivre l’an prochain (…) Mais nous devons continuer à nous préparer à une période de turbulences politiques », a déclaré à la presse Kurt Bock, patron de la fédération du secteur VCI.

Cette industrie phare pour l’économie allemande table sur une croissance de 3% sur un an du chiffre d’affaires combiné des entreprises chimiques et pharmaceutiques en 2018, qui verrait le secteur franchir pour la première fois le seuil des 200 milliards d’euros annuels.

Si elle se confirme, une telle expansion marquera cependant un ralentissement par rapport à la hausse de 5,5% des ventes cette année, en raison de « conditions économiques solides en Europe » et de la demande venue des Etats-Unis, de la Chine et des pays émergents.

Kurt Bock a exhorté les responsables politiques allemands – actuellement plongés dans les pourparlers entre conservateurs et sociaux-démocrates pour tenter de former une coalition – à offrir des incitations fiscales pour la recherche et le développement, promettant en retour d’investir en Allemagne « chaque euro » économisé.

En pleines négociations sur les termes du Brexit, le patron de la VCI a par ailleurs calculé que le retour de droits de douane entre le Royaume-Uni et l’Union européenne pourrait coûter à l’industrie allemande jusqu’à 200 millions d’euros par an.

La facture pourrait même être plus salée si les textes britanniques et européens régulant la chimie venaient à diverger, a-t-il ajouté, réclamant « la reconnaissance mutuelle la plus large possible, avec des normes similaires ».

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 Agence France-Presse. »

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !