Logo ETI Quitter la lecture facile

publi-rédactionnel

Le manque de flexibilité de votre solution PDM peut-il être un frein au développement de votre activité ?

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Découvrez les résultats sans appel de l’étude Tech Clarity sur la corrélation entre développement de l’activité et obsolescence du PDM

Toute entreprise industrielle est confrontée un jour ou l’autre à l’obsolescence de son système de gestion des données produits et à la question du besoin de son remplacement. Sans nier l’efficacité dont a pu faire preuve la solution mise en place par le passé, des signaux clairs indiquent quand le moment est venu de passer à un outil plus sophistiqué. Vous pensez que le manque de flexibilité de votre système PDM empêche le développement de votre activité ? C’est là l’un des principaux signaux d’alerte.

Cet article vous démontre en quatre points comment votre système PDM peut devenir un frein à votre activité, à la lumière des derniers travaux de l’institut de recherche indépendant Tech-Clarity, présidé par Jim Brown.

 

 

Flexibilité d’assemblage

Les systèmes PDM ont cette capacité à identifier et comprendre très rapidement la nature des pièces nécessaires à un assemblage mais également l’ensemble des relations que ces composants peuvent avoir entre eux comme avec ceux présents sur d’autres assemblages. On remarque alors qu’il n’est pas rare que les solutions PDM les plus basiques s’enlisent et perdent cette capacité critique de vision et de compréhension.

 

Que ce soit pour répondre à une croissance de la demande sur le marché ou pour proposer de nouveaux produits, de nombreux industriels font face à une multiplication des besoins en assemblages de fabrication. Ces besoins se présentent généralement sous l’une des (ou les deux) formes suivantes : un assemblage de nombreuses pièces ou une chaîne d’assemblages à plusieurs niveaux.

Les produits simples se traduisent souvent par un assemblage simple et sont associés à une nomenclature (BOM) ou à une structure produit en arborescence. Les produits plus complexes, eux, se composent de milliers ou centaines de milliers de pièces nécessitant des montages et des nomenclatures ou structures produits très longs et complexes. Par ailleurs, les organisations ont besoin de différents modes de visualisation de la BOM selon qu’ils soient au stade de conception, de fabrication ou de maintenance des produits, désormais intelligents et connectés. En d’autres termes, ils ont besoin de modes de visualisation à la fois intégrés et flexibles des nomenclatures utilisées pour la conception, la fabrication et la maintenance de leurs produits.

 

Ainsi que l’écrit Brown, « Plus un assemblage comprend de pièces, plus longue sera sa durée de chargement, de sauvegarde ou même de visualisation sur le système PDM. Un système PDM dépassé risque tout simplement de ne pas pouvoir charger les informations d’assemblage au-delà d’un certain volume ou d’un certain niveau de complexité. »

 

Flexibilité utilisateur

Un nombre croissant de fabricants conçoivent et produisent un nombre croissant de produits intelligents et connectés. Ceci implique qu’ils doivent gérer également de plus en plus d’utilisateurs PDM. Souvent, les équipes d’ingénieurs en conception ou de fabrication viennent grossir ces rangs. Dans la quasi-totalité des cas, les organisations doivent alors étendre leur système PDM afin de supporter l’augmentation, à travers l’entreprise, du nombre de personnes impliquées, incluant celles en charge de la mise sur le marché et de la maintenance des produits.

 

Malheureusement, certains systèmes PDM saturent dès lors que le nombre d’utilisateurs atteint un certain pallier. En bref, l’ajout d’un trop grand nombre d’utilisateurs peut ralentir le système PDM. « Augmenter le nombre de licences est alors souvent la seule option, alors même que cette solution s’avère très vite onéreuse pour les organisations fabricantes qui font face à une demande fluctuante, » ajoute Brown.

 

Capacité multisite

Même quand les équipes ingénierie et fabrication sont réparties en différents lieux et sites, il est essentiel que chacun travaille à partir des mêmes données produit et des mêmes données d’assemblage. Certains systèmes PDM ne sont pourtant pas conçus pour répondre à ce critère essentiel.

 

Quand le serveur PDM est localisé en un lien central, déplacer des fichiers CAO lourds à travers de petits réseaux peut prendre énormément de temps. Et si jamais, pour une raison x ou y, le système central PDM devient momentanément indisponible, le travail à distance est immédiatement interrompu.

 

Parfois les organisations sont contraintes de cloisonner leur serveur afin de s’assurer que seules les informations produit utiles soient disponibles à certains utilisateurs sur certains sites. Même dans ces cas-là, il est primordial que les fichiers se synchronisent de manière intelligente – certains systèmes PDM basiques ne peuvent assumer cette tâche, » souligne Brown.

 

Echec des process manuels

Les fabricants utilisant des systèmes PDM basiques utilisent généralement des moyens contournés pour parer les lacunes du système, par exemple en utilisant des dossiers partagés avec des systèmes normés de nomination et de numérotation uniques. Si cette méthode peut suffire pour de petites entreprises ou si un ingénieur de référence prend en charge sa gestion, de plus en plus d’entreprises finissent généralement handicapées par l’utilisation de telles méthodes. Quand des process plus formels et une certaine automatisation deviennent nécessaires, c’est qu’il est temps de remplacer son système PDM.

 

Vous pensez à remplacer ou implémenter un système PDM dans votre entreprise et vous interrogez sur la bonne solution à choisir en fonction de la nature de vos données ? Venez assister à notre webinaire sur ce sujet le 14 mars prochain à 14h, en vous inscrivant ici.

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !