Logo ETI Quitter la lecture facile

Londres donne un coup de pouce à l’innovation 
des véhicules électriques

Posté le par Pierre Thouverez dans Énergie

Le gouvernement britannique a élaboré récemment sa stratégie industrielle visant à atteindre un système énergétique intelligent et sobre en CO2. Dans ce cadre, Londres a annoncé une enveloppe de 20 millions de livres sterling destinée à subventionner les projets innovants de vehicle-to-grid.

Qu’est-ce que le vehicle-to-grid ?

Le vehicle-to-grid (V2G) est un concept qui fait de la voiture électrique non plus un simple point de consommation d’électricité, mais un outil de flexibilité au service du réseau. La multiplication probable des véhicules électriques (VE) pose un problème technique : comment le réseau va-t-il absorber toute cette demande supplémentaire en volumes, mais aussi en puissance. Pour éviter que le branchement massif de centaines de milliers de VE sur une période courte (typiquement vers 19h, heure de rentrée des bureaux), les acteurs du secteur énergétique planchent sur des modèles d’intégration positive. Les bornes de recharges intelligentes, c’est-à-dire capable de communiquer des informations et de recevoir des instructions de charge et décharge, permettraient aux VE de jouer un rôle central, comme autant de points diffus de stockage d’énergie, pour créer une chaîne robuste et flexible.

3 types de projets éligibles

L’enveloppe de 20 millions de livres sterling concerne trois types de projets de V2G : les études de faisabilité, la recherche industrielle bénéficiant aux équipements de charge bidirectionnelle et évidemment les démonstrateurs en environnement réel. L’ouverture du concours est prévue dans les prochaines semaines, les lauréats étant désignés en décembre prochain.

Le gouvernement britannique a fait de l’innovation l’un des piliers de sa stratégie économique. Albion annonce doubler le soutien financier qu’il accordera à l’innovation et estime avoir déjà investi quelque 600 M£ pour accélérer la transition énergétique.

En France, un consortium composé notamment de Direct Energie et PSA travaillent également sur ces questions à travers le projet GridMotion, dont Techniques de l’Ingénieur s’était fait l’écho.

Romain Chicheportiche

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez

Les derniers commentaires


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !