Logo ETI Quitter la lecture facile

publi-rédactionnel

L’usine de demain chez MBDA

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Un seul mot d’ordre : assurer la transformation digitale des usines MBDA sur le plan technologique, organisationnel et culturel

« Industrie 4.0 », « industrie connectée », « usine du futur » … Autant d’appellations pour décrire une tendance majeure qui touche l’ensemble du monde industriel à l’échelle internationale : la création d’une nouvelle génération d’usines connectées, robotisées, plus agiles et intelligentes.

Dans ce contexte, MBDA, groupe européen du secteur de la défense, déploie depuis quatre ans un programme destiné à répondre aux enjeux de cette industrie 4.0. Son objectif ? Rendre ses usines et sa chaîne d’approvisionnement résilientes, c’est-à-dire capables d’anticiper et de répondre positivement aux conditions de production changeantes pour satisfaire ses clients.

Afin d’orienter son modèle vers une industrie plus efficiente et renforcer ses engagements sociétaux et environnementaux, MBDA a développé une stratégie « Usine du Futur » commune à l’ensemble des pays qui composent son appareil industriel (France, Royaume-Uni, Italie, Allemagne). Cette stratégie est basée sur quatre piliers interdépendants :

  • La modernisation des moyens de production
  • La planification
  • L’optimisation industrielle
  • La collaboration

Au cœur de ces piliers, un seul mot d’ordre : assurer la transformation digitale des usines MBDA sur le plan technologique, organisationnel et culturel.

 

L’INTEGRATION D’OUTILS 4.0 AU CŒUR DE LA PRODUCTION

Les processus de production évoluent au sein de MBDA depuis quelques années grâce à l’émergence des nouvelles technologies.

De l’utilisation de la Réalité Virtuelle/Augmentée à la mise en place de la cobotique (robot collaboratif) en passant par la fabrication additive, le déploiement de nouvelles solutions 4.0 est aujourd’hui une réalité pour les 1 000 collaborateurs qui œuvrent quotidiennement au sein de la direction industrielle.

 

L’utilisation de la réalité virtuelle / mixte / augmentée

Au sein des usines MBDA, les applications de la Réalité Virtuelle / Augmenté / Mixte sont multiples : aide à la conception, à la fabrication pour la réalisation de gammes de montages, à la maintenance à distance, à la formation, à la simulation d’implantation et de flux.

Ces technologies permettront au groupe industriel de répondre de façon plus précise et de manière plus prédictive aux besoins. MBDA considère également avec intérêt des utilisations futures de la réalité virtuelle comme par exemple la simulation d’opérations de peinture sur ses systèmes pour favoriser l’échange de bonnes pratiques, réduire les temps de formation de ses nouveaux opérateurs et améliorer la qualité des réalisations.

 

La mise en place de robots et de cobots

Les collaborateurs MBDA sont au cœur du déploiement des robots et cobots (robots collaboratifs) au sein des lignes de production.

Les objectifs principaux sont non seulement de réduire les risques pour leur santé et leur sécurité mais aussi d’assurer la qualité des éléments et composants qui sortent des ateliers. La fiabilité du dispositif est assurée par l’analyse rigoureuse des indices de pénibilité corrélée aux rythmes de production. Les applications de ces systèmes sont nombreuses au sein de MBDA.

Depuis 4 ans, le missilier a installé une solution cobotique pour assister l’opérateur dans sa tâche de démontage. En partenariat avec une PME, il a également développé une application robotique pour la pose de filets rapportés*, opérations répétitives qui étaient source de troubles musculo-squelettiques auprès des opérateurs.

 

L’utilisation de la fabrication additive

MBDA a également investi dans un dispositif de fabrication additive métallique pour ses activités mécaniques. L’objectif ? Obtenir des structures plus précises et complexes, légères, avec des performances élevées et ce à des coûts compétitifs.  

 

TRANSFORMATION DE L’ORGANISATION A DIFFERENTES ECHELLES

La « digitalisation », loin d’être un mot en vogue est un défi majeur pour toutes les entreprises. L’évolution du paysage technologique transforme rapidement la manière dont les salariés travaillent et interagissent. Aucune société ne peut se permettre d’en faire l’impasse.

C’est pourquoi MBDA a modifié son organisation en profondeur et donné une place toute particulière à cette transformation en créant une Direction de la Transformation Digitale et de l’Amélioration. L’objectif ? Renforcer l’excellence opérationnelle de l’entreprise et accompagner son évolution. La feuille de route de la transformation numérique du missilier est gérée au cœur même de cette entité et les programmes comme « l’Usine du Futur » y ont une place centrale.

 

A l’instar de la transformation organisationnelle du Groupe, MBDA a également repensé l’organisation de son appareil industriel et notamment de ses usines au travers de la planification. Garantir la livraison de ses missiles et systèmes dans les délais impartis, avec le niveau de qualité maximal et au coût optimal est un des défis majeurs de l’entreprise.

C’est pourquoi, sur chaque horizon de planification (long, moyen et court terme), MBDA doit anticiper la demande et l’utilisation de ses ressources ainsi que l’exécution de ses activités afin d’assurer les conditions d’une industrialisation optimale et d’une mise en production efficiente. L’industriel a donc revu son architecture de planification pour améliorer sa prise de décision et la maîtrise de ses flux. Révision des modalités de fonctionnement des processus de planification IBP** (5 ans), PDP*** (24 mois) et PEx**** (6mois), optimisation des données techniques, mise en place d’un outil informatique d’optimisation de la planification, autant de leviers qui permettent aujourd’hui à MBDA de fournir une vue d’ensemble des quantités et emplacements des éléments essentiels à la production pour faciliter le déploiement du plan directeur de production.

 

Continuité digitale et collaboration

Assurer la continuité digitale dès la conception du produit en bureau d’études jusqu’à sa fabrication dans les ateliers est un levier clé de l’optimisation industrielle pour MBDA. En associant dès la phase de conception les équipes d’ingénierie et les opérationnels grâce à des revues collaboratives immersives en 3D utilisant la réalité virtuelle, MBDA entend fiabiliser et anticiper la conception de ses moyens et de ses processus d’intégration futurs.

En effet, développer en simultané ses produits et leur processus d’intégration lui permet de détecter au plus tôt les problèmes fonctionnels, ergonomiques, et sécuritaires. Autre exemple d’optimisation de l’industrialisation : l’exploitation de maquettes 3D pour anticiper, produire et ajuster la rédaction de documentation technique tout au long du cycle de vie des produits.

 

L’HUMAIN, GARANT DE LA COLLABORATION

La transformation de l’organisation et des technologies impactent les collaborateurs dans leur quotidien. L’implémentation d’outils toujours plus connectés et collaboratifs nécessite un accompagnement robuste pour faciliter les échanges, la réflexion et le feedback entre les membres des équipes (inter-sites et inter-pays). MBDA propose un plan de formation conséquent pour ses collaborateurs afin de les familiariser aux outils et méthodes de planification, à la gestion des flux, etc. Ce plan de formation passe aussi par la mise en place d’une véritable culture de collaboration et d’amélioration continue.

Par ailleurs, ces différentes actions d’accompagnement se concrétisent également par la mise en place d’un ensemble de processus dans les différentes entités industrielles du Groupe (rituels Obeya, Sécurité, Qualité, etc.).

 

OpenLab : un environnement dédié à l’expérimentation collaborative

MBDA s’est doté de lieux expérimentaux sur ses différents sites français pour tester rapidement l’ensemble des concepts et des idées de ses collaborateurs, en s’affranchissant des barrières, des verrous et des procédures inhérentes à un grand groupe. Ces lieux, appelés OpenLab, sont dotés de moyens inédits (imprimante 3D, bras Römer, fraiseuse, outils de CAO) pour faciliter l’itération et la validation de concepts, dans des délais courts et à un faible coût.

 

MBDA a mis en marche son entreprise du futur avec des défis ambitieux pour toujours mieux satisfaire ses clients, améliorer la qualité de vie de ses salariés et affirmer sa place de leader dans le domaine des missiles et systèmes de missiles.

 

* filets rapportés : les filets rapportés, ont pour fonction de consolider et/ou réparer des taraudages défectueux

**IBP (Integrated Business Planning),

***PDP (Plan Directeur de Production),

****PEx (Plan d’Exécution)

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !