Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Amazon nie de nouvelles accusations sur la sécurité dans ses entrepôts

Posté le par AFP

Une ONG a publié mardi un rapport accusant Amazon d’avoir dissimulé l’ampleur des accidents du travail dans ses entrepôts américains, mais le géant du commerce en ligne a répondu que l’organisation n’avait pas interprété correctement les chiffres auxquels elle a eu accès.

« En 2019, les entrepôts d’Amazon ont comptabilisé 14.000 blessures graves – celles qui nécessitent des jours de repos ou des aménagements au travail », déclare un article de Reveal, du Center for Investigative Reporting, qui dit avoir consulté des rapports internes issus de 150 entrepôts du groupe.

« Le taux moyen de 7,7 blessures graves pour 100 employés était 33% plus élevé que celui de 2016, et près du double du standard de l’industrie ».

Sollicité par l’AFP, Amazon a réfuté les méthodes de calcul de l’ONG.

« Le reporter réalise une interprétation erronée des données », a réagi un porte-parole. « En réalité, il n’existe pas de +taux des incidents graves+ sanctionné par l’industrie ou les autorités fédérales ».

Le groupe conteste surtout l’utilisation du décompte des jours de repos comme mesure de la gravité des incidents.

« Notre +taux des jours de repos ou aménagés ou transférés+ montre en réalité notre soutien à nos employés, puisqu’il s’agit de les encourager à ne pas travailler jusqu’à ce qu’ils aillent mieux, quel que soit le type de blessure, par exemple une petite foulure ou une entorse », indique le porte-parole.

La pandémie a rendu Amazon encore plus central dans la vie quotidienne et dans l’économie, avec l’explosion de la demande pour les livraisons de produits de la vie courante à domicile.

La société dit avoir créé plus de 175.000 emplois depuis le mois de mars.

Elle est régulièrement accusée par des ONG de ne pas suffisamment protéger la santé et la sécurité de ses employés, malgré des investissements conséquents, notamment pour mécaniser et automatiser de nombreuses tâches dans ses entrepôts.

Rien qu’en 2020, Amazon dit avoir consacré plus d’un milliard de dollars en mesures de prévention (technologies, masques, gants, désinfection, etc).

juj/Dt/dga

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !