Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Brésil: la « semaine du climat » de l’ONU exprime sa solidarité avec l’Amazonie

Posté le par

Les participants à la réunion régionale sur le changement climatique organisée par l’ONU qui s’est clôturée vendredi à Salvador, dans le nord-est du Brésil, ont exprimé leur solidarité à l’égard des Brésiliens « souffrant des conséquences des incendies » en Amazonie.

Organisée par l’ONU pour préparer le prochain sommet sur le changement climatique fin septembre à New York et la conférence sur le climat (COP25) en décembre à Santiago du Chili, la réunion a rassemblé quelque 4.000 responsables politiques, membres d’ONG et représentants d’organisations internationales.

A la clôture de l’événement, les participants ont souhaité exprimer un « message de solidarité avec tous les habitants du Brésil qui souffrent des conséquences des incendies de forêts dans la région amazonienne ».

« La protection des forêts du monde est une responsabilité collective, les forêts sont vitales pour la vie et sont un élément essentiel de la solution au changement climatique », ont-ils ajouté.

Mis sous pression internationale pour son inaction, le président d’extrême droite Jair Bolsonaro pourrait décréter vendredi l’envoi de l’armée pour lutter contre les feux en Amazonie.

Selon l’Institut national de recherche spatiale (INPE) qui analyse l’évolution de la déforestation dans le pays, les incendies au Brésil ont connu une hausse de 85% depuis début 2019 par rapport à la même période l’an dernier, dont plus de 52% concernent l’Amazonie.

Cette situation alarmante a éclipsé les débats engagés à Salvador sur les mesures à prendre pour renforcer les engagements nationaux pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat qui prévoient de limiter le réchauffement mondial à 1,5 degrés.

Des solutions durables dans les transports, la production agricole et la gestion des déchets ont notamment été débattues, ainsi que la nécessité de stimuler les investissements privés locaux en faveur d’une « économie verte », avec pour objectif une neutralité carbone de la région d’ici 2050.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !