Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Convention citoyenne sur le climat: Canfin favorable à un référendum à questions multiples

Posté le par AFP

Le président de la commission Environnement du Parlement européen, Pascal Canfin, s’est dit favorable dimanche à un référendum à questions multiples sur les propositions issues de la Convention citoyenne sur le climat (CCC), pour éviter d’en faire une consultation « pour ou contre Macron ».

« Un référendum à questions multiples, c’est quelque chose qui n’existe pas en France jusqu’à présent. Cela consiste à utiliser l’outil du référendum pour consulter les Français sur l’écologie en évitant le côté plébiscitaire où finalement la question serait pour ou contre Macron », a souligné sur France Inter/France Télévisons/Le Monde l’eurodéputé (Renew Europe), élu sous les couleurs du parti présidentiel LREM.

Emmanuel Macron avait ouvert la porte à un référendum le 10 janvier en assurant aux 150 Français de la Convention citoyenne sur le climat (CCC) que des « décisions fortes » seraient prises sur la base de leurs propositions pour lutter contre le réchauffement.

« Si on veut ensemble réussir cette aventure démocratique inédite, j’ai besoin que vous sachiez prendre des options fortes », a déclaré le chef de l’État, ajoutant qu’il souhaitait, « sur quelques mesures, en appeler à un référendum ».

La décision doit être prise à l’issue des travaux de la Convention, qui devrait remettre ses conclusions début avril.

Pascal Canfin, ancien patron du WWF, milite pour un référendum avec un « maximum de 3, 4, 5 questions qui doivent être suffisamment précises pour qu’on puisse y répondre et suffisamment +transformationnelles+ pour que ça vaille le coup », sur l’énergie, la fiscalité ou encore la mobilité.

Ce référendum serait consultatif « mais si 60% des Français soutiennent une mesure, je vois mal la majorité parlementaire derrière dire non », a-t-il dit. M. Macron « n’a pas pris l’engagement formel, mais il a avancé dans cette direction (…), j’espère que ça se conclura dans le courant de l’année 2020 », a-t-il ajouté.

Selon un proche du président Macron, le chef de l’État, même si rien n’est acté, semble favorable à un référendum à l’automne et le gouvernement pourrait mettre au vote des propositions auxquelles il n’est pas favorable, évitant là-aussi de transformer l’exercice en référendum pour ou contre Macron.

Depuis octobre, les membres de la CCC se sont réunis à quatre reprises pour examiner, en auditionnant des experts, cinq thèmes: se déplacer, se loger, se nourrir, produire et travailler et consommer. Certains planchent aussi sur des questions transversales comme le financement ou l’opportunité d’une révision de la Constitution.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !