Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Crise des sous-marins: Retailleau (LR) réclame « la transparence » sur cet « échec »

Posté le par AFP

Le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau a réclamé vendredi la « transparence » sur les conditions de l' »échec » de la France dont le contrat de fourniture de sous-marins à l’Australie a été rompu par Canberra au profit d’un partenariat stratégique avec Washington et Londres.

Interrogé sur Public Sénat pour savoir s’il fallait une commission d’enquête parlementaire sur ce dossier, il a dit souhaiter « absolument plus de transparence », évoquant « un cafouillage » entre Paris, qui dit ne pas avoir été avertie, et Washington, qui affirme le contraire.

« L’investissement politique français a-t-il vraiment été à la hauteur de l’enjeu? », a pour sa part insisté le député européen LR/PPE Arnaud Danjean, membre de la Commission commerce international au Parlement européen, sur Twitter. « Plaider la surprise sur la décision australienne, comme cela se murmure à Paris, quelle coupable naïveté ! La défiance à Canberra grossit depuis des mois, alimentée par un intense lobbying US », a-t-il noté.

La présidente du Rassemblement national et candidate à la présidentielle Marine Le Pen avait réclamé jeudi une commission d’enquête parlementaire sur « ce naufrage ».

Evoquant un triple « échec » – politique, industriel et diplomatique -, Bruno Retailleau y voit au final « un affaiblissement de la France ».

« Notre redressement diplomatique doit être une priorité nationale », a réagi le candidat (ex-LR) à l’élection présidentielle Xavier Bertrand, tandis que la candidate à la primaire LR Valérie Pécresse y voyait un « signe inquiétant » pour l’industrie de défense de la France « qui s’ajoute au déficit croissant » de sa balance commerciale.

Michel Barnier, ex-négociateur de l’UE sur le Brexit et candidat à cette primaire, a appelé à « tirer des enseignements sur l’accompagnement politique de tels contrats ».

A gauche, le président du groupe LFI à l’Assemblée et candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon a déploré « une nouvelle manifestation du mépris des Etats-Unis pour les accords conclus par ses alliés » et jugé qu' »il est temps de (…) quitter l’Otan « .

Un souhait exprimé aussi par le secrétaire national du PCF et candidat à la présidentielle Fabien Roussel.

Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi soir un partenariat stratégique avec le Royaume-uni et l’Australie dévolu à contrer les ambitions grandissantes de la Chine dans la région, incluant la fourniture de sous-marins américains à propulsion nucléaire à Canberra et faisant de fait sortir les Français du jeu.

L’Australie a ainsi rompu le gigantesque contrat de 56 milliards d’euros qui prévoyait que Paris lui fournisse 12 sous-marins à propulsion conventionnelle, déclenchant l’ire de Paris.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !