Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Défaillance du Soyouz: retour dans l’espace au printemps 2019 pour les deux astronautes (Roskomos)

Posté le par

Le cosmonaute russe Alexeï Ovtchinine et l’astronaute américain Nick Hague retourneront dans l’espace au printemps 2019, après l’échec au décollage de la fusée Soyouz qui devait les transporter vers la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé vendredi le directeur de Roskosmos, Dmitri Rogozine.

« Nous prévoyons leur vol pour le printemps de l’année prochaine », a déclaré sur Twitter M. Rogozine en postant une photo de lui-même aux côtés d’Alexeï Ovtchinine et Nick Hague tout sourire.

Il a ajouté que les deux astronautes étaient rentrés à la Cité des étoiles, le principal centre d’entraînement des cosmonautes près de Moscou.

Jeudi, la fusée Soyouz qui devait emmener les deux hommes vers l’ISS a été victime d’une défaillance moteur au décollage. La capsule dans laquelle avaient pris place Nick Hague et Alexeï Ovtchinine a alors été expulsée, puis a entamé un brutal retour sur Terre, où elle s’est posée.

En attendant les résultats de l’enquête et l’identification des causes de l’accident, tous les lancements de fusées Soyouz sont suspendus a indiqué vendredi le directeur exécutif de l’agence russe Roskosmos, Sergueï Krikalev, cité par l’agence Interfax.

L’envoi d’un cargo spatial russe Progress, qui devait être expédié le 31 octobre par Soyouz pour ravitailler l’ISS, devrait également être reporté selon Roskosmos.

Les premiers résultats de la commission d’enquête sont attendus le 20 octobre, a ajouté vendredi l’agence russe.

Le prochain vol vers l’ISS, où se trouvent actuellement trois cosmonautes, l’Allemand Alexander Gerst, l’Américaine Serena Aunon-Chancellor et le Russe Sergueï Prokopiev, était prévu pour décembre.

L’Agence spatiale européenne a souligné que ce tir avorté aura « un impact » sur le planning de l’ISS et sur la mission d’Alexander Gerst, dont le retour devait avoir lieu le 13 décembre.

Il s’agit d’un nouveau coup dur pour le programme spatial russe, qui a essuyé ces dernières années plusieurs déconvenues qui n’ont toutefois pas fait de victimes.

as/rco/nm/lch

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !