Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Emboutisseur Steva (Haute-Vienne) : la reprise actée

Posté le par

Le tribunal de commerce de Lyon a confirmé lundi la reprise de l’emboutisseur Steva Limousin (Haute-Vienne), en redressement judiciaire depuis avril 2018, par la société F2J Renan Chaumont, à partir du 1er juillet.

« On est satisfait, on espère que notre repreneur va nous trouver du travail et développer l’entreprise », a déclaré Bruno Grimaux, représentant syndical Force Ouvrière de l’usine Steva de Bessines-sur-Gartempe, en Haute-Vienne.

Dans son offre de reprise, la société F2J Renan Chaumont, fabricant de moteurs et de turbines présidé par Jérôme Rubinstein, qui présidait Fonderie du Poitou Fonte (FPF), garantit le maintien en poste de 91 salariés mais 16 employés devront quitter l’entreprise.

« On reste méfiant vis-à-vis du repreneur », a affirmé Bruno Grimaux, inquiet de l’appartenance de la société F2J à un trust et craignant une fuite de capitaux. « On espère ne pas recommencer la même comédie dans deux ans », a-t-il ajouté.

Spécialisé dans l’emboutissage, l’assemblage et la soudure à destination de l’industrie, Steva appartenait jusqu’en 2014 au même groupe (Altia) que l’ex-équipementier GM&S Industry -aujourd’hui La Souterraine Industrie, LSI – repris en septembre 2017 dans la Creuse au terme d’un conflit social dur, avec la perte de 156 emplois sur 276.

jcg/san/eb

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !