Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Espagne: un mort lors d’une épidémie de listériose liée à des pains de viande contaminés

Posté le par

Une femme de 90 ans est décédée en Espagne, victime d’une épidémie de listeriose liée à la consommation de « pains de viande » contaminés, qui a entraîné l’hospitalisation d’une cinquantaine de personnes dont des femmes enceintes, ont annoncé les autorités mardi.

L’épidémie touche essentiellement la région d’Andalousie, dans le sud du pays, où « 114 cas ont été confirmés », selon le ministère régional de la Santé.

En dehors de cette région, seul un cas été « confirmé en Extrémadure (sud-ouest) » pour le moment, a indiqué la ministre espagnole de la Santé, Maria Luisa Carcedo, à la radio Cadena Ser.

« Une patiente de 90 ans affectée par l’épidémie est décédée la nuit dernière » dans un hôpital de Séville, a indiqué le gouvernement d’Andalousie dans un communiqué. « 53 patients sont hospitalisés dont 18 femmes enceintes » et « deux nouveaux-nés », selon la même source.

Selon l’organisation de consommateurs Facua, deux femmes enceintes ayant consommé des pains de viande suspects ont « perdu leur bébé » à Séville.

Ces deux cas font l’objet d’une enquête, parce « qu’il semble qu’ils ont un lien » avec l’épidémie, a indiqué la ministre.

La listériose est une infection alimentaire due à une bactérie, qui affecte surtout les personnes aux défenses affaiblies. En cas d’ingestion d’aliments contaminés par la mère, l’infection peut se transmettre entre la femme enceinte et l’enfant à naître.

Les autorités andalouses avaient lancé une alerte sanitaire le 15 août concernant « le pain de viande de la marque +La Mecha+, fabriquée par la firme Magrudis, basée dans la ville de Séville, après avoir constaté que ce produit était à l’origine de la flambée de listériose ».

Tous les lots suspects ont été retirés du marché et l’usine a été fermée, a souligné la ministre de la Santé.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !