Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Explosion dans le quartier Trévise à Paris: l’assureur Generali va saisir la justice

Posté le par AFP

L’assureur Generali va saisir la justice d’ici lundi pour obtenir en urgence la désignation d’un expert chargé de faire la lumière sur les causes de l’explosion qui avait fait quatre morts et 66 blessés en janvier rue de Trévise à Paris, a appris l’AFP auprès de la compagnie.

« La procédure qui a été retenue c’est un référé constat heure par heure, une sorte de procédure d’urgence pour pouvoir accélérer l’expertise » et potentiellement démarrer le déblaiement du 6 rue de Trévise, au niveau duquel s’est déclenchée d’explosion, a fait savoir à l’AFP un porte-parole de Generali France, confirmant ainsi une information du Monde.

Cette procédure porte sur le volet civil matériel de l’affaire. Une fois cette demande formellement déposée, il appartiendra au juge d’apprécier l’urgence de la situation de certains copropriétaires pour procéder à la désignation de ce nouvel expert civil, qui interviendra dans un délai allant de huit jours à deux mois environ.

Dans le cadre de cette procédure contradictoire, les investigations se dérouleront ainsi sous l’oeil de toutes les parties, notamment la société Gaz Réseau Distribution France (GRDF), écrit Le Monde.

L’objectif est de permettre aux propriétaires du 6 rue de Trévise de retrouver leurs logements le plus rapidement possible, précise Generali.

Interrogé par l’AFP, GRDF a indiqué ne pas faire de commentaire sur l’enquête pénale en cours, tout en rappelant qu’aucune responsabilité n’a encore été établie. Concernant le volet civil et une éventuelle assignation par Generali, l’entreprise précise n’avoir pas de commentaire à faire avant toute action de Generali à ce sujet.

Le 12 janvier au matin, rue de Trévise à Paris, une très forte explosion avait tué quatre personnes – dont deux pompiers – et fait 66 blessés. Mais dix mois plus tard, le flou demeure encore sur les causes de cet accident.

Un premier rapport des enquêteurs rendu en mars avançait l’hypothèse d’une « fuite importante » de gaz sur une canalisation publique située devant le 6 rue de Trévise, sous la chaussée, a relaté le journal Le Parisien.

Le rapport définitif est toutefois attendu début décembre, précise pour sa part Le Monde.

bt-jmi/ak/sp

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !