Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Google Maps retire des photos truquées de l’Autriche pour alerter sur le climat

Posté le par AFP

Google Maps a annoncé samedi le retrait de dizaines d’images générées via l’intelligence artificielle (IA) par des militants environnementaux pour alerter sur les effets désastreux à venir du changement climatique sur des lieux emblématiques d’Autriche.

Danube et lacs asséchés, glacier boueux, sommets alpins caillouteux… le collectif Letzte Generation (Dernière Génération) a publié cette semaine des prises de vue réelles mais retravaillées avec les techniques de l’IA comme si elles avaient été prises dans le futur, en mai 2070.

Le groupe américain Google n’a pas tardé à réagir.

« Nous supprimons les photos en question qui ne respectent pas notre politique », a déclaré à l’AFP un porte-parole, rappelant « l’interdiction des contenus n’étant pas basés sur une expérience réelle ou ne représentant pas fidèlement un lieu ».

L’ONG a dit « ne pas être surprise » par la réaction du géant de la tech qui « ignore la catastrophe climatique, à l’instar des autorités et des grandes compagnies en général », selon la militante Marina Hagen-Canaval.

Elle avait expliqué la veille vouloir par cette initiative sensibiliser les touristes qui « préparent leurs vacances avec Google Maps » aux risques du bouleversement climatique.

2070 est « une échéance pas si lointaine », souligne-t-elle, « que ceux qui comme nous ont entre 30 et 40 ans ont de grandes chances de voir de leurs propres yeux ».

Letzte Generation, connue pour attirer l’attention par la multiplication d’actions spectaculaires, comme le blocage d’axes routiers, a choisi cette fois le terrain « numérique ».

Investir la toile, c’est pouvoir transmettre le message à « encore plus de monde », être « là où sont les gens »: « sur internet comme dans la rue », résume l’activiste, promettant d’autres initiatives « créatives ».

En raison des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités humaines, la température moyenne mondiale sur la dernière décennie a gagné près de 1,2°C depuis l’ère pré-industrielle, sur fond de multiplication et d’intensification des canicules mortelles, des sécheresses et des inondations dévastatrices à travers le monde.

bur-anb/ia

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !