Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Hydrogène vert: une usine unique au monde inaugurée en Gironde

Posté le par AFP

Hydrogène de France (HDF Energy) a inauguré jeudi à Blanquefort (Gironde), près de Bordeaux, la première usine au monde de piles à combustible de forte puissance, dont la production en série doit commencer en 2026.

Le site, implanté sur celui d’une ancienne usine Ford, s’étend sur 7.000 mètres carrés – 5.000 autres peuvent être bâtis – et inclut neuf lignes d’assemblage. Sa construction a pris 14 mois et a coûté 20 millions d’euros.

La capacité de production actuelle est de 100 mégawatts (MW) de piles par an et elle doit atteindre 1 GW/an à partir de 2030, détaille l’entreprise fondée en 2012 et cotée en Bourse depuis trois ans.

Après avoir finalisé son processus industriel au cours des prochains mois, la société démarrera en 2025 la phase de présérie et la plate-forme de tests des piles à combustible, puis entamera en 2026 la production en série des piles à combustible de grand calibre (de 1,5 à 10 MW).

Elles serviront à produire de l’électricité pour décarboner le secteur de la mobilité lourde: locomotives de fret à hydrogène – un marché mondial estimé à 100 mds USD – et navires, trop gros pour utiliser des batteries. Des projets sont déjà en cours avec Captrain, filiale de la SNCF, et ABB Marine international.

Reliées à des sources d’électricité éolienne ou solaire, elles alimenteront aussi des réseaux électriques en remplacement d’anciennes centrales au charbon ou au fuel.

HDF Energy a « une quinzaine de projets dans le monde », représentant « plus de cinq milliards d’euros d’investissement », avec des contrats en Guyane, Afrique du Sud, Indonésie, Mexique, aux Philippines et au Cambodge notamment, a indiqué son fondateur et PDG, Damien Havard.

De 100 emplois directs à Blanquefort, elle compte passer à 500 à partir de 2030 et s’approvisionner à 70% – en conteneurs, fournitures de câblage et tuyauterie, composants électroniques, etc. – localement et au niveau européen.

Soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine, HDF Energy a été retenu par la Commission européenne dans le cadre d’un programme commun de financement dédié à l’hydrogène, parmi d’autres secteurs émergents favorisant la sortie des énergies fossiles.

Cela se traduira, pour les 11 entreprises bénéficiaires (dont Airbus et BMW également), par 1,4 milliard d’euros de financement public fournis par sept pays membres de l’UE – ce qui devrait débloquer 3,3 mds EUR supplémentaires d’investissements privés selon la filière.

ppy/kal/LyS

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !