Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Indonésie: arrivée de l’aide humanitaire dans les îles dévastées par un cyclone

Posté le par AFP

Deux navires de la marine indonésienne transportant de l’aide humanitaire sont arrivés jeudi dans la région de l’archipel dévastée par un cyclone qui a fait plus de 200 morts, dont des dizaines au Timor oriental.

Les deux bateaux ont accosté les îles de Lembata et d’Adonara, situées à l’extrémité orientale du vaste archipel indonésien.

Des navires hôpitaux sont également en route vers d’autres îles de cette région, où des milliers de personnes se retrouvent sans logis alors que des dizaines demeurent portées disparues.

Les pluies diluviennes qui ont accompagné le 4 avril Seroja, un des cyclones les plus destructeurs depuis des années dans la région, ont contraint des milliers d’habitants à fuir leur domicile pour trouver un refuge.

Par endroits, les cultures ne sont plus qu’un vaste champ de boue et d’arbres déracinés alors que l’électricité n’a en grande partie pas été rétablie.

Dans certains villages de l’île de Lembata, où l’un des navires transportant de l’aide humanitaire est arrivé jeudi, des bâtiments qui se trouvaient à flanc de montagne ont été emportés à proximité de l’océan.

« Je ne veux plus rester ici, même si je suis né dans ce village » a dit Emirensiana Wua, 51 ans, un habitant de Lembata. « C’est effrayant, tout a été détruit, il ne reste rien ».

Les bateaux transportent de la nourriture, des couvertures et du matériel pour les plus de 20.000 personnes évacuées de la région.

« Les deux navires de la marine sont arrivés aujourd’hui », a déclaré Kompiang Aribawa, un responsable de la base navale régionale. « Un autre arrivera plus tard dans la journée, transportant des militaires qui seront déployés afin d’aider les personnes à se relever de la catastrophe ».

Un avion cargo a également quitté Jakarta pour la région sinistrée avec environ 100.000 masques, des kits de dépistage du coronavirus, ainsi que de la nourriture et des couvertures pour les survivants, avait indiqué plus tôt le chef de l’agence indonésienne en charge de la gestion des catastrophes.

Au moins 165 personnes ont été déclarées officiellement décédées en Indonésie et 37 au Timor oriental, un petit pays de 1,3 million d’habitants coincé entre l’Indonésie et l’Australie.

Plus de 55 personnes sont toujours portées disparues et les responsables de l’agence indonésienne de gestion des catastrophes ont déployé des chiens renifleurs afin de fouiller les montagnes de débris à la recherche de corps et d’éventuels survivants.

Les secours ont passé ces derniers jours à extraire des corps couverts de boue à l’aide de pelleteuses.

Des hôpitaux, des ponts et des milliers de maisons ont été endommagés ou détruits par le cyclone.

Les autorités des deux pays mettent tout en oeuvre pour éviter l’apparition de foyers épidémiques de Covid-19 dans les centres d’évacuation.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !