Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

La Manufacture charentaise (chaussons) cherche repreneur

Posté le par

La Manufacture charentaise (108 salariés) près d’Angoulême (Charente), présidée par l’ancien ministre Renaud Dutreil, est en difficulté et cherche des repreneurs qui auront jusqu’au 30 septembre pour présenter leur offre, a décidé jeudi le tribunal de commerce.

Le tribunal a également prolongé jusqu’au 16 janvier la poursuite de l’activité de l’entreprise, basée à Rivières et qui est placée en redressement judiciaire depuis le 25 juillet dernier.

La Manufacture, détenue à moitié par l’homme d’affaires et ex-ministre du gouvernement Raffarin, est le fruit du regroupement en 2018 de plusieurs fabricants des célèbres chaussons charentais.

Selon l’avocat de l’ex-ministre, Marc Villefayot, au moins un repreneur est déjà en lice.

Il s’agirait de Pascal Becker, ancien cadre supérieur du groupe suisse Givaudan, numéro un mondial des parfums et arômes.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !