Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

La Poste va réduire temporairement sa distribution dans certaines communes des Hauts-de-Seine

Posté le par AFP

Le tribunal de Nanterre a ordonné à La Poste une distribution réduite du courrier dans plusieurs communes des Hauts-de-Seine en attendant d’évaluer la charge de travail des postiers dans ce département pendant la période actuelle de déconfinement, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Interrogée par l’AFP, La Poste a annoncé qu’elle allait « faire appel » de cette décision et a « regretté » qu’elle intervienne alors que ses activités de distribution du courrier « reviennent progressivement à la normale suite à la crise sanitaire du Covid ».

Le tribunal, saisi en référé par huit CHSCT des neuf plateformes de courrier du département et le syndicat SUD-PTT 92, a ordonné à compter de lundi et dans 25 communes « le retour à l’organisation du 20 avril, soit quatre jours par semaine et 28 heures hebdomadaires de travail, sous peine d’une astreinte de 100.000 euros par jour », selon l’ordonnance du jugement, rendu samedi.

Les CHSCT et le syndicat contestent les conditions de travail des postiers, en effectifs réduits pendant le confinement et alors que le déconfinement n’a pas encore entraîné un retour complet à la normale.

Le tribunal a estimé que la direction devait évaluer la charge de travail avant toute chose.

« Moins de 3% des établissements courrier de La Poste ont contesté ce retour au travail à temps complet », a souligné La Poste.

« Ce qui est avéré c’est que 20% des effectifs sont manquants! Obliger les facteurs à faire tout le travail mais avec 20% d’effectifs en moins, c’est ça qui n’est pas normal », a estimé de son côté SUD-PTT.

Pour évaluer la charge de travail des postiers, La Poste va devoir faire appel à des experts et leur verser plus de 253.000 euros à titre provisionnel, en plus des frais de justice avancés par les demandeurs.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !